• Accueil
  • > Recherche : varnoline continu

Résultats de votre recherche

Varnoline continu

Posté par pharmaciedeclavieres le 26 janvier 2010

 

Nouveau:

 

 

- VARNOLINE CONTINU, contraception orale estroprogestative, remboursé par la sécurité sociale 65%.

Contraceptif oral de 3° génération, traitement de 2° intention.

varnolinecontinu.jpg 

Publié dans Produits remboursables | Pas de Commentaires »

Choix de la contraception

Posté par pharmaciedeclavieres le 7 juillet 2008

Quelques critères d’utilisation rapide dans le choix d’une Contraception en consultation.

1/ Age

  • Personne jeune (18 – 40 ans environ) sans antécédents particuliers

  • Adolescente

  • Personne de plus de 40 ans

2/ Finances

  • Pilules remboursées : Stédiril, Adépal, Trinordiol, Minidril

  • Pilules non remboursées : toutes les autres (compter 10 euros par mois)

3/ Allaitement

Seuls les progestatifs sont autorisés

  • Microval = remboursé

  • Milligynon = non remboursé

  • Cérazette = seule pilule actuellement recommandée mais non remboursée

4/ Monophasique, biphasique ou triphasique.

  • Les monophasiques sont les plus nombreuses actuellement

  • Trinordiol = intéressant mais compliquée dans son usage

  • Préférer actuellement les monophasiques

5/ Acné 

  • Toutes les pilules contiennent de l’éthynil oestradiol mais certains progestatifs peuvent avoir des effets anti-androgéniques intéressants :

  • Acné = Diane 35 (35 mg de cyprotérone) et ses génériques parfois associé à Androcur (50 mg de cyprotérone)

  • Génériques de Diane moins onéreux de 30%

6/ Les « trois générations » de pilules

  • Atout marketing?

  • Les générations sont définies par la nature du progestatif

  • 1re génération = Stédiril

  • 2me génération = Adépal, Trinordiol, Miniphase, …

  • 3me génération : baisse du taux d’EE possible du fait des qualités du progestatif

    • aucune pilule de 3me génération n’est remboursée

    • le risque thrombotique est majoré avec les pilules de 3me génération

    • le taux d’EE est abaissé au maximum.

7/ les dosages d’éthynil-oestradiol

Baisser le taux d’EE devrait permettre de limiter les risques thrombotiques, de poids, … Certaines pilules comme Cycléane sont à 20 µg ou à 30 µg d’EE. Intérêt principal = diminuer le spotting dû aux dosages trop faibles, limiter les oestrogénes.

8/ Cas particulier de Mélodia et Minesse

Possibilité récente : 15 µg d’EE sur 24 jours efficaces (reste 4 comprimés placebo). Baisse maximale d’EE mais risque d’absence de règles car espace libre trop court. Non remboursées

9/ Prise en continu ou avec intervalle libre ?

Les pilules combinées (EE+progestatif) ont 21 (ou 24) comprimés actifs puis soit une interruption de 7 (ou 4) jours soit un placebo de couleur différente pour ces 7 (4) jours. Exemple : « Varnoline » versus « Varnoline en continu »

En conclusion :

  • L’observance (régularité absolue de la prise) est primordiale.

  • Ecouter la patiente et répondre à sa demande, par exemple « je voudrais telle pilule »

  • Bien expliquer les raisons du choix de la pilule prescrite

  • Le problème financier est très important mais il ne faut pas choisir à la place de la patiente

  • Rester serein et prudent face au flot publicitaire

Publié dans La contraception | Pas de Commentaires »

 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur