Reptiles, les brûlures

Posté par pharmaciedeclavieres le 25 février 2009

Les reptiles comptent plus de 6.000 espèces, dont les serpents et les tortues. En captivité, ces animaux sont sensibles à différentes affections souvent liées à l’alimentation.

Les brûlures sont fréquentes chez les boïdés qui se collent aux résistances chauffantes du terrarium.

Elles provoquent nécroses locales et chutes d’écailles.

Après désinfection par la chlorhexidine, on peut appliquer du tulle gras et de la Biafine.

Publié dans Veterinaire: les reptiles | Pas de Commentaire »

Reptiles, les différentes pathologies

Posté par pharmaciedeclavieres le 25 février 2009

Les reptiles comptent plus de 6.000 espèces, dont les serpents et les tortues. En captivité, ces animaux sont sensibles à différentes affections souvent liées à l’alimentation.

Les pathologies infectieuses

les reptiles sont porteurs de nombreux germes.

- Les salmonelles, très fréquentes provoquent un tableau d’affaiblissement général avec anorexie et diarrhée. Le traitement fait appel aux antibiotiques et la transmission possible à l’homme impose de manipuler l’animal avec des gants.

- Les mycobactéries, responsables de tuberculose chez le reptile, sont transmissibles à l’homme. Leur découverte nécessite l’euthanasie de l’animal.

- Les stomatites des serpents seraient liées aux traumatismes dus à l’ingestion de proies congelées. Inflammation et infections secondaires des gencives avec envahissement de la cavité buccale par du pus et chute de dents. Antibiothérapie + injections Vitamine C.

Les pathologies parasitaires.

- Parasitoses internes: elles imposent une vermifugation systématique des reptiles. Plusieurs molécules sont utilisées:

  • pipérazine
  • praziquantel
  • lévamisol
  • fenbendazole
  • mébendazole
  • oxibendazole

- Parasitoses externes: les plus fréquentes sont dues aux tiques et aux acariens. L’animal se frotte contre son décor. Prescription avec prudence de car ces produits peuvent entraîner des paralysies flasques:

  • trichlorfon en solution
  • carbaryl en poudre
  • ivermectine en injection

Publié dans Veterinaire: les reptiles | Pas de Commentaire »

Reptiles, déséquilibre nutritionnels

Posté par pharmaciedeclavieres le 25 février 2009

Les reptiles comptent plus de 6.000 espèces, dont les serpents et les tortues. En captivité, ces animaux sont sensibles à différentes affections souvent liées à l’alimentation.

Déséquilibre nutritionnels.

Dans leur milieu naturel, les reptiles sont carnivores (tortues aquatiques, serpents), herbivores (tortues terrestre, iguane) ou omnivores (lézard). Prévoir un système de pulvérisation d’eau, en particulier pour les serpents et les iguanes qui ne boivent pas en récipient.

Sauf pour les serpents qui ingèrent des proies entières, la plupart des affections des reptiles captifs est d’origine alimentaire car leur régime est rarement adapté aux besoins naturels.

- Hypovitaminose A: très fréquente chez la tortue, elle entraîne oedème des paupières, anorexie et léthargie. Les ulcères cutanés, troubles respiratoires, et infections secondaires aboutissent à la mort en 2 ou 3 mois.

  • Le traitement local consiste à décoller les paupières pour rincer les globes oculaires (Biophtal de Biocanina) et d’appliquer une pommade ophtalmique antibiotique.
  • La prévention repose sur l’alimentation adaptée avec des granulés spécifiques, laitue et vitamine A.

- Déséquilibre phosphocalcique: les ostéodystrophies apparaissent lorsque le rapport phosphocalcique n’est pas respecté et carences en vitamine D3. C’est le cas dans les régimes tout-viande sans os ou tout-poisson. Cela se manifeste par un ramolissement de la carapace et déformation des membres.

  • Le traitement: injections de gluconate de calcium  pour les animaux anorexiques. Sinon le caclium sera ajouté à l’alimentation: une mesure/jour/200g de poids, 15j à un mois.
  • La prévention: utiliser ce complément 10 jours par mois et privilégier les granulés spécifiques + calcium (cresson, chou). L’apport en Vitamine D3 doit être continu: exposition solaire quotidienne ou lampe UV.

Publié dans Veterinaire: les reptiles | Pas de Commentaire »

 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur