Les oiseaux

Posté par pharmaciedeclavieres le 24 février 2009

Alimentation.

A l’état naturel, les oiseaux peuvent être tout à tour granivores, insectiores, frugivores ou nectarivores. Essentiellement nourris de graines en captivité, ils soufrent souvent de surcharge ou de carence. On recommande l’administation de complexes vitamines-acides aminés.

- Surcharge graisseuse hépatique.

Le « foie gras » est fréquent chez les oiseaux recevant une alimentaton trop riche en graines (cacahuètes, tournesol, …). Les graisses provoquent une stéatose avec abattement générale et diarrhée.

Le traitement: l’alimentation doit être progressivement modifiée (pas plus de 8% de matières grasses dans la ration) et complétée par des fruits et légumes. L’exercice doit être encouragée par des jeux. Un traitement hépatoprotecteur est conseillé deux jours par semaine, en continu.

- Carence en calcium

Fréquente chez le perroquet gris du Gabon, elle provoque une perte d’équilibre, des crises convulsives et une déformation des pattes. Le traitement nécessite des fois une injection de calcium. Par prévention, il faut diversifier la nourriture avec du fromage, des os, du yaourt. Ches les oisillons, la croissance est assurée par un complément alimentaire type Océnidal.

- Carence en vitamines

Elle peut être évitée par l’administration régulière de polyvitamines (biocanina …)

Pathologies respiratoires.

Fréquentes, elles sont favorisées par les variations de température et les émanations toxique (fumée, …). Sécrétions nasales, éternuements et conjonctivite caractérisent les atteintes de l’appareil respiratoire supérieur. Surtout fongiques, ces affections peuvent être bactériennes (chlamydoses), parasitaires, ou virales.

Le traitement étiologique (antibiotiques, antifongiques …) s’accompagne souvent de corticoïdes. Les formes collyres sont parfois prescrites en prise orale. Les chlamydioses sont transmissibles à l’homme par inhalations de poussières souillées ou contact direct. Elles occasionnent un syndrôme pseudo-gripal. Son évolution peut être grave chez les personnes âgées et chez les femmes enceintes.

Pathologies digestives.

- Entérites microbiennes

L’oiseau souffre de diarrhées, et maigrit. Il se met en boule et présente les symptômes typiques d’une entérite batérienne, virale ou fongique. La prescription d’un traitement antibiotique ou antifongique est nécessaire. Pour éviter de déstabiliser la flore locale, administrer des ferments lactiques spécifiques aviaires.

- Entérites parasitaires

Les principales sont les ascaridioses. Traiter par vermifugation à base de lévamisole ou pipérazine. La cage doit être nettoyée à l’eau de javel et bien rincée.

Parasitoses externes.

La gale du bec et de la face fréquente chez les perruches, débute autour du bec et s’étend aux paupières avec prurit et croûtes blanchâtres. Les poux parasitent les canaris, avec prurit intense de la tête et des ailes. Le traitement de choix des parasitoses externes est le carbyl poudre, Océgal solution, à appliquer à l’aide d’un coton tige …

Rétention d’oeufs.

Fréquente chez les oiseaux stressés ou carencés, c’est un motif de consultation en urgence. La femelle se couche et se met en boule. En prévention, apport de vitamines E 2 jours par semaine pendant toute la durée de reproduction.

Publié dans Veterinaire: autres animaux | Pas de Commentaire »

Le furet

Posté par pharmaciedeclavieres le 24 février 2009

Du point de vue législatif, le furet est classé comme espèce domestique. Il peut donc être votre compagnon en tout légalité.

Puces.

L’infestation par les puces se caractérise par un prurit, des zones d’alopécie. Les produits utilisables chez les carnivores domestiques le sont chez le furet.

- Biocanina, Frontline et Advantage sont très bien tolérés en présentation félines de spot-on à la posologie de 2 gouttes dans le cou.

- Poudres insecticides à base de carbaryl pour l’animal et l’environnement.

- Suspension orale de Programe F 1 fois par mois pour un traitement de fond.

Gales.

La plus fréquente est la gale auriculaire, non prurigineuse, qui se manifeste par des amas brunâtres. Après nettoyage du conduit (biocanina …) appliquer une pommade antiparasitaire type Oridermyl.

Troubles respiratoires.

- Grippe humaine

Très sensible, le furet est contaminé par la toux ou les éternuements de son propriétaire grippé. Les sécrétions nasales et la conjonctivite sont d’évolution favorable en 5 jours. Auncun traitement nécessaire.

- Maladie de Carré

Elle a décimé l’espèce nord-américaine. Elle associe des sécrétions nasales purulentes, lésions crouteuses de la face et une hyperexcitabilité. L’évolution est fatales dans presque 100% des cas. Vaccination recommandée.

- Les affections bactériennes

Elles sont responsables de pneumonies, elles nécessitent souvent l’hospitalisation de l’animal.

Troubles digestifs.

Les furets doivent être nourris avec des aliments spécifiques du commerce ou des aliments secs pour chats, riches en protéines et lipides, mais pauvres en fibres. Le lait pour chaton convient aux furets orphelins.

- Ulcères et gastrites

Ils se développent à la faveur d’un stress ou d’un manque d’eau et provoquent vomissements et anorexie. Les jeunes sont porteurs asymptomatiques dès 5 semaines. Le traitement repose sur un antiacide comme la cimétidine associé à une double antibiothérapie.

- Entérites

la colite proliférative atteint surtout les jeunes de moins de 6 mois et se manifeste par une diarrhée jaunâtre, parfois sanglante. Le traitement de choix est le chloramphénicol.

- Urolithiases

Donner trop de proteines végétales peut provoquer une urolithiase par alcalinisation des urines avec mictions fréquentes et hématurie. On peut le traiter par des acidifiants urinaires, 1cp à 3 par jour et en corrigeant l’alimentation: ajout de tomate, citron et proscrire les boites pour chats contenant du maïs.

- Affections dentaires

le furet peut souffrir de dépôts de tartre, abcès, gingivites dont le traitement, identique à celui du chien, associe spiramycine et métronidazole.

 

Publié dans Veterinaire: autres animaux | Pas de Commentaire »

 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur