La protection contre le froid

Posté par pharmaciedeclavieres le 29 janvier 2009

Hydrater la peau

Le premier effet du froid sur la peau est la déshydratation. Les endroits les plus fragiles sont les zones non pileuses, mal vascularisées et les parties en contact direct avec l’extérieur.

- Le démaquillage:

  • ne pas utiliser de produits qui se rincent à l’eau du robinet. Préférer les duos lait-lotion, émulsions sans rinçage ou lotions micellaires adaptées.

- L’hydratation du visage:

  • appliquer 2 fois par semaine un masque crème hydratant
  • surgraisser les lèvres avec un stick nutritif
  • peaux sèches et normales: préférer les formules « eau dans huile » ou émulsions triples ou soins antirougeurs.
  • peaux très sèches: appliquer des crèmes à base de cold-cream ou d’urée.

- L’alimentation:

  • attention aux régimes trops restrictifs en graisses, le beurre est une source très importante en vitamine A participant au renouvellement des cellules cutanées.
  • faire ponctuellement une cure de 1 à 2 mois de compléments alimentaires à basse d’huiles de bourrache, onagre ou poisson.

Eviter les crevasses

- Comment se forment-elles?

elles sont dues à l’action de la déshydratation et de la vasoconstriction capillaires dermiques provosuée par le froid. Les couches superficielles déshydratées se contractent et exercent des tiraillements sur les couches profondes, l’épiderme finit par se fissurer.

- Où siègent-elles?

elles apparaissent le plus souvent au niveau des mains et des lèvres car la peau est très fine et se fendille plus facilement. Elles peuvent apparaitre aussi sur les pieds.

- Comment les soigner?

le soulagement intervient  en 5 à 7 jours et la cicatrisation complète au bout de 2 à 3 semaines.

avec des crèmes nutritives:

  • actifs cicatrisants comme Cicaléine, Ictyane main, …
  • agents relipidants comme Xérial 30, Neutrogena, Avène crème main, …
  • l’étaler en couche épaisse le soir et réaliser une occlusion en recouvrant de gants doublés avec du coton toute la nuit.

avec un pansement hydrocolloïde: créent un milieu humide et favorise la cicatrisation. Ils diminuent la douleur.

avec un liquide nutritif filmogène: a base d’huile de germe de blé comme Urgodermyl Crevasse. Ils forment un film protecteur imperméable.

Surveiller les engelures

- Comment se forment-elles?

Elles sont dues à une accumulation de sang aux extrémités. Signe révélateur: elles entraînent un prurit à la chaleur. Elles apparaissent plus fréquemment chez les personnes souffrant de syndrome de Raynaud ou d’acrocyanose.

- Comment les soigner?

Le traitement repose principalement sur la prévention et sur l’application de crèmes cicatrisantes 2 à 3 fois par jour. Dans les cas extrèmes, le médecin peut prescrire un inhibiteur calcique.

 

 

 

Publié dans Pathologies saisonniere: sports d'hiver | Pas de Commentaire »

La protection solaire

Posté par pharmaciedeclavieres le 28 janvier 2009

Pourquoi se protéger du soleil?

En altitude il est important de se protéger fac au soleil et ses rayonnements.

- La neige fait l’effet d’un miroir en réfléchissant 85% des UV

- Les rayons UV sont moins filtrés, le rayonnement global augmente de 4% tous les 300m

- Le degré d’hygrométrie est bas 20% à 1800m et ne permet plus au goutteletees en suspension dans l’air de capter les radiations.

- L’air froid masque la chaleur et donc l’effet d’alarme induit par les infrarouges

Les dommages du soleil

- Le mélanome: son apparition est liée aux expositions solaires aigües et massives durant l’enfance.

- La lucite hivernale bénigne: de plus en plus fréquente

- Les érythèmes solaires et le photovieillissement: plus important lorsque l’altitude est élevée.

Choisir son solaire.

- Les indices UVB (SPF) compris entre 30 et 60, celon la sensibilité de la peau, sont recommandés.

- Privilégier les écrans minéraux ou organiques pour les peaux allergiques ou très sensibles.

- Préférer les crèmes « spécial visage » pour leur action nourrissante et hydratante. Les gels peuvent convenir aux peaux grasses et acnéiques des adolescents. Les laits ou émulsions en spray sont réservés aux applications corporelles de l’été.

- Les sticks pour les retouches en cours de journée sur le nez, pommettes et lèvres.

Conseils d’utilisation

- Appliquer la crème en recouvrant toutes les parties du visage, sans rien oublier

- Renouveler l’application toutes les 2 heures quelle que soit la force de l’indice

- En cas de chute, essuyer le visage et réappliquer de la crème.

Protection oculaire

- L’ophtalmie des neiges: correspond à une érosion de la cornée provoquée par la brûlure solaire.

Les signes: débute 4 à 6h après l’exposition par une sensation de grain de sable sous les paupières, puis par une photophobie et des larmoiements incessants. Les paupières se gonflent et se contractent involontairement.

Conduite à tenir:

  • garder les yeux au repos dans la pénombre quelques heures
  • appliquer des compresses oculaires imbibées d’eau de bleuet apaisante
  • instiller un collyre calmant pour irritation ocualires
  • appliquer matin et soir une pommade oculaire cicatrisante en cas de forte irritation.

- La cataracte: première cause de cécité dans le monde, un cas sur deux est lié aux expositions solaires. La surexposition solaire conduit à un vieillissement précoce du cristallin qui subit les effets délétères des UV. Il faut porter systématiquement des lunettes de soleil, de catégorie 3 ou 4.

Publié dans Pathologies saisonniere: sports d'hiver | Pas de Commentaire »

La récupération

Posté par pharmaciedeclavieres le 27 janvier 2009

« Je suis courbaturé, je ne peux plus marché »

Les courbatures.

Directement liées à la fatigue musculaire et à l’accumulation d’acide lactique et de déchets métaboliques dans les muscles, elles apparaissent 12 à 24 heures après l’effort et dèdent en 5 à 7 jours sans traitement.

nos conseils:

  • favoriser la relaxation et le drainage musculaire: bain chaud
  • masser les zones concernées
  • calmer la douleur avec un anti-inflammatoire
  • prendre des granules homéopathiques d’Arnica 7CH, 3 granules 3 à 4 fois par jour

Les contractures

Lorsque le muscle dépasse son seuil de résistance physique, il se contracte. La douleur apparait progressivement et est amplifiée par l’étirement passif.

nos conseils:

  • appliquer de la chaleur pour relaxer la zone contracturée
  • masser à l’aide d’une pommade décontracturante (Décontractyl …) a laisser sous pansement la nuit si besoin
  • consulter s’il n’y a pas d’amélioration au bout de 3 jours
  • reprendre progressivement le ski en effectuant parallèlement des joggings de 20 minutes tous les 2 jours.

Les crampes

Contracture involontaire, brutale et douloureuse d’un groupe musculaire, la crampe peut survenir suite à un surmenage musculaire, une mauvaise alimentation ou une déshydratation.

nos conseils:

  • étirer lentement le groupe musculaire concerné durant 30 secondes
  • masser pour favoriser le drainage vasculaire du muscle
  • reprendre l’activité lentement

Publié dans Pathologies saisonniere: sports d'hiver | Pas de Commentaire »

Diffusion d’huiles essentielles « Respiratoire »

Posté par pharmaciedeclavieres le 27 janvier 2009

Pathologies hivernales: « RESPIRATOIRE« 

Idéal dès les premiers signes de refroidissement, pour lutter contre les maux hivernaux.

Cette synergie d’huiles essentielles associe:

- le niaouli et le romarin cinéol pour leur vertus respiratoires

- la lavande aspic comme anti-inflammatoire muqueux et expectorant

- le cyprès et l’eucalyptus globulus pour leur vertus décongestionnantes

- la térébenthine pour son effet oxygénant.

Composition pour diffusion en format de 50ml, pour diffuseur électrique ou en inhalation dans un bol d’eau.

Publié dans Aromathérapie: la solution a tous les maux, Pathologies saisonniere: hiver | Pas de Commentaire »

Les pathologies hivernales

Posté par pharmaciedeclavieres le 27 janvier 2009

La période février-mars, avec des variations climatiques, est marqué par de nombreux troubles respiratoires et autres pathologies ORL le plus souvent d’origine virale. Dans ce cas, les antibiotiques étant impuissants, les Huiles essentielles sont une alternative très efficace pour se soigner naturellement et assainir l’air ambiant.

LE RHUME

  • HE romarin cinéol 60gtt
  • HE eucalyptus radiata 60gtt
  • HE thym à bornéol 20gtt
  • HE menthe poivrée 10gtt
  • Base: 30ml d’Huile Végétale de macadamia ou noyau d’abricot.

Appliquer quelques gouttes du mélange (10 max) sur le thorax ou le dos 2 à 3 fois par jour pendant 5 à 7 jours

  • HE pin des montagnes 3gtt
  • HE niaouli 3gtt
  • HE menthe poivrée 2gtt

A inhaler au dessus d’un grand bol d’eau chaude pendant 5 à 10 minutes.

ETAT GRIPPAL

  • HE eucalyptus radiata 60gtt
  • HE ravintsara 60gtt
  • HE pin des montagnes 20gtt
  • pur ou dilué dans l’HV de macadamia ou noyau d’abricot

Appliquer 20 gtt du mélange sur le thorax 1 à 2 fois par jour pendant 2 jours

LA BRONCHITE

  • HE eucalyptis globulus 40gtt
  • HE marjolaine sylvestre 30gtt
  • HE cyprès 30gtt
  • pur ou dilué dans l’HV de macadamia ou noyau d’abricot

Appliquer quelques gtt sur le thorax (10 max), 2 fois par jour pendant 7j max

  • HE niaouli 20gtt
  • HE thym bornéol 10gtt
  • HE origan 3gtt
  • base: 10ml de solubol

bien agiter et doser 10 gtt du mélange dans une boisson 3 fois par jour 7j max, au milieu des repas.

LA RHINO-PHARYNGITE

  • HE niaouli 20gtt
  • HE ravintsara 20gtt
  • HE marjolaine sylvestre 20gtt
  • HE menthe poivrée 3gtt
  • base: 15ml d’HV de macadamia ou noyau abricot

Appliquer quelques gouttes sur le thorax 2 à 3 fois par jour pendant 5 à 7 jours

  • HE niaouli 20gtt
  • HE romarin cinéol 20gtt
  • HE marjolaine sylvestre 10gtt
  • HE thym bornéol 10gtt
  • base: 10ml de solubol

Bien agiter et doser 10gtt du mélange dans une boisson 3 fois par jour 4j max, au milieu des repas.

Publié dans Aromathérapie: la solution a tous les maux, Pathologies saisonniere: hiver | Pas de Commentaire »

UVB et UVA

Posté par pharmaciedeclavieres le 26 janvier 2009

UVA et UVB, quelles différences et quels effets sur votre peau?

Des dommages visibles sur la peau.

Les UV contiennent des UVA et UVB

- UVB: B comme Bronzage ou Brûlure, ils sont en partie arrêtés par l’épiderme, ils stimulent le bronzage mais sont aussi les principaux responsables des coups de soleil.

- UVA: A comme Age ou Allergie. Ils pénètrent notre peau plus profondément, jusqu’aux cellules du derme. Ils contribuent au vieillissement prématuré de la peau et à l’apparition de taches. Dans certains cas, ils peuvent provoquer des intolérances solaires.

Des dommages invisibles à l’oeil nu.

UVA et UVB peuvent également déclencher des altérations au coeur de nos cellules et endommager leur ADN. Si ces dommages invisibles sont répétés, ils peuvent conduire, à long terme, au développement de cancers cutanés.

Publié dans Pathologies saisonniere: ete, Pathologies saisonniere: hiver | Pas de Commentaire »

123456...10
 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur