Exposition solaire en homéopathie

Posté par pharmaciedeclavieres le 26 janvier 2009

- Aconitum Napellus 9CH

  • coup de chaleur, en absence de sueur
  • Prendre 5 granules toutes les 2 heures

- Apis mellifica 15 CH

  • coup de soleil et oedème amélioré par le froid
  • Prendre 5 granules 4 fois par jour

- Belladonna 9CH

  • coup de chaleur avec sueur, et erythème solaire
  • Prendre 5 granules toutes les 2 heures (pour le 1° cas) et 5 granules 4 fois par jour (erythème solaire)

- Cantharis 7 CH

  • brûlure au 2° degré
  • Prendre 5 granules 4 fois par jour

Publié dans Homeopathie: saisonnier, Pathologies saisonniere: ete, Pathologies saisonniere: hiver | Pas de Commentaire »

Des idées de menus pour skieurs amateurs

Posté par pharmaciedeclavieres le 26 janvier 2009

Petit déjeuner

- une boisson chaude

- un produit laitier: 1 yaourt, 150g de fromage blanc ou 200ml de lait

- des sucres lents: céréales, plusieurs tartines de pain avec miel ou confiture

(ski de fond: ajouter 40g de fromage et un fruit)

Déjeuner

- crudités

- 300g de pâtes ou de riz

- 100g de viande ou poisson

- 1 yaourt et 2 kiwis

Collation

- 2 sandwichs de pain de mie (jambon fromage)

- 1 compote ou 1 orange

Dîner

- potage

- 150g de viande rouge ou poulet

- 300g de pomme de terre

- 30g de fromage, pain

- 1 banane

Publié dans Nutrition: pour informations, Pathologies saisonniere: sports d'hiver | Pas de Commentaire »

La préparation.

Posté par pharmaciedeclavieres le 26 janvier 2009

« Je n’ai pas fait de sport depuis longtemps ».

La préparation musculaire.

La pratique du ski demande un minimum de préparation musculaire et cardiaque, 4 semaines avant le départ.

- Quels sports pratiquer?

La natation est une solution interessante. Elle permet de se muscler en douceur. Le jogging, la marche ou le vélo, à raison de 45 minutes 3 fois par semaine, développent l’endurance et la capacité cardiorespiratoire.

- Quels exercices?

Il est important de muscler spécifiquement les ischio-jambiers, car la tonicité suffisante de ces muscles situés derrière les cuissses permet de protéger l’articulation du genou. Exercice: à genoux, chevilles maintenues, basculer le tronc vers l’avant et revenir.

L’alimentation.

Les dépenses énergétiques dues à l’activité sportive et au froid nécessitent un régime compensant les pertes vitaminiques et caloriques. Une ratin en aliments à index glycémique lent doit être prise chaque jour.

  • matin: petit déjeuner complet et énergétique
  • midi: féculents
  • soir: viande ou poisson, fromage riche en calcium, fruits frais et légumes.
  • encas: la pratique du ski demande une collation glucidique toutes les 2 heures: fruits secs ou barres énergétiques.

Publié dans Pathologies saisonniere: sports d'hiver | Pas de Commentaire »

Passer l’hiver en toute tranquilité

Posté par pharmaciedeclavieres le 20 novembre 2008

1 – Evitez l’alternance chaud/froid.

Elle peut agir comme facteur de stress et favoriser la diminution des défenses de l’organisme. Couvrez vous bien lorsque vous sortez et évitez de trop chauffer les pièces.

2 – Ne restez pas dans les atmosphères surchauffées.

La chaleur participe à l’irritation chronique de la muqueuse respiratoire (au même titre que les poussières, les allergènes, le tabac et la pollution atmosphérique). Il faut éviter de dépasser une température de 20°C.

3 – Evitez les endroits très fréquentés.

Les halls de gares, le métro, … sont les lieux privilégiés d’échanges des virus, véhiculés par l’air.

Astuce: n’attendez pas que le rhume soit installé. Utilisez dès les premiers symptômes le spray nasal RHUME DEFENSE HUMEX REFLEX qui stoppe le développement du rhume.

4 – Vivez dans une atmosphère saine.

Les virus se déplacent dans l’air. Pour éviter toute contamination, il est préférable d’aérer régulièrement les pièces.

Astuce: purifiez l’atmosphère en utilisant l’huile essentielle d’eucalyptus HUMEX REFLEX dans un diffuseur. Pratique, celle-ci peut également s’utiliser pour d’autres usages (application sur un mouchoir, oreiller, bain, bol d’eau, …).

sany0019.jpg 

5 – Dormez bien.

Durant les périodes de froid, l’organisme est fragilisé. Il faut avant tout bien dormir. Ménagez vous au moins 8h de sommeil, et essayez de vous coucher à heures fixes.

6 – Ne laissez pas le mal s’installer.

Dès que vous ressentez les premiers signes, consultez votre pharmacien.

Astuce: la gamme HUMEX REFLEX contient des produits pour dégagez le nez et apaiser la gorge. Elle est l’alliée de votre bien être respiratoire et vous aidera à passer l’hiver en toute tranquilité.

sany0018.jpg 

7 – Gardez le moral.

Il vous aidera à passer l’hiver sans problème!

 

Publié dans Nos conseils, Pathologies saisonniere: hiver | Pas de Commentaire »

La prévention du rhume

Posté par pharmaciedeclavieres le 19 novembre 2008

« Mon enfant enchaîne rhume sur rhume ».

Il n’existe pas de solution miracle pour éviter la récidive des rhinopharyngites, qui sont due aux faibles défenses immunitaires des enfants. Mais il est possible d’agir sur les facteurs déclenchants.

Les traitements préventifs.

- Les immunostimulants: sont indiqués dans les infections récidivantes des voies respiratoires hautes.

- Les oligoéléments: à faible dose ils sont utilisés comme modificateurs de terrain. En ampoules ou comprimés sublingaux.

  • le complexe manganèse-cuivre: adapté au sujet jeune vite fatigué et manquant de résistance.
  • le soufre: action détoxifiante et mucolytique
  • le cuivre: antiviral, anti-inflammatoire et anti-infectieux
  • le complexe cuivre-or-argent: pour les adultes présentant des infections récidivantes.

Débuter une cure aux mois d’octobre/novembre: alterner 1 jour sur 2 durant 3 mois à raison de 3 semaines par mois. Les prendre à distance des repas.

- La vitamine C: son effet anti-fatigue et sa participation aux défenses immunitaires peuvent être mis à profit.

Consommer des fruits et légumes riches en vitamine C: kiwis, fruits exotiques, fraises, oranges, poivrons, …

- L’échinacée: action stimulante du système immunitaire. A prendre dès les premiers signes plutôt qu’en prévention.

Les solutions nasales.

Les solutions d’eau de mer rendues stériles et isotoniques, enrichies en oligoéléments ou reconstituées à partir de sel de mer peuvent s’utiliser en prévention.

Publié dans Pathologies saisonniere: hiver | Pas de Commentaire »

Les rhinopharyngites de l’enfant

Posté par pharmaciedeclavieres le 18 novembre 2008

« Mon bébé est très enrhumé et un peu fiévreux ».

La fièvre peu élevée est fréquente chez les bébés en cas de rhinopharyngite.

Rhume ou Rhinopharyngite?

- On parle de rhume lorsque la rhinite est essentiellement locale sans signes généraux d’infection tels que la fièvre.

- La rhinopharyngite à elle l’apanage des enfants entre 6 mois et 5 ans. Elle correspond à une inflammation du carrefour commun rhinopharyngé. Ses symptômes associent fièvre, rhinorrhée claire puis mucopurulente et une toux résultant de l’obstruction nasale. Elles évoluent favorablement en 7 à 10 jours.

Quels traitements?

Le traitement d’une rhinopharyngite banale est avant tout symptomatique.

- Lavage des fosses nasales: l’emploi du sérum physiologique, solution antiseptique type Prorhinel ou solution d’eau de mer isotonique est indispensable pour décoller les sécrétions.

Contenant des sels minéraux et riches en oligoéléments, les solutions d’eau de mer agissent sur l’élimination mucociliaire.

Jusqu’à 2-3 ans, le lavage se pratique en position allongée. Il s’effectue 2 à 3 fois par jour, avant les repas.

- Le mouchage: moucher l’enfant avant le lavage des fausses nasales. Tant qu’il ne sait pas se moucher seul, le recour à un mouche-bébé est indispensable. Il est important de bien apprendre aux enfants à se moucher.

A partir de 18 mois, l’enfant peut déjà souffler dans un mouchoir.

- La prise en charge de la fièvre: paracétamol, 60mg par kg et par jour.

Publié dans Pathologies saisonniere: hiver | Pas de Commentaire »

12345
 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur