Les allergies

Posté par pharmaciedeclavieres le 4 mai 2011

C’est quoi une allergie?

Une allergie est une réaction anormale, exagérée de votre organisme à une substance appelée allergène, qui est entrée en contact avec votre corps.

Et c’est quoi un allergène?

Un allergène c’est, par exemple, le pollen, les acariens, la poussière, ou encore certains aliments.

Que se passe t-il alors?

Une fois l’allergène en contact avec votre peau, bouche, yeux, ….., vos globules blancs responsables de la défense du corps, pensant à tort à une attaque, réagissent alors pour l’éliminer.

Comment savoir si vous êtes allergique?

Votre nez et vos yeux coulent, vous éternuez, votre peau prend une couleur anormale et vous démange, vous avez du mal à respirer ….

A quoi ça sert et d’où ça vient les acariens?

Les acariens sont des êtres microscopiques qui mangent les déchets produits par la peau. Ils vivent dans l’environnement de votre maison: matelas, coussins, moquette, ….

Qu’est-ce qu’il faut faire pour ne pas avoir d’allergie?

Eviter que ton corps entre en contact avec les allergènes. Il faut par exemple aérer souvent la maison, ne pas dormir avec un coussin en plumes, éviter de caresser des animaux à poils ou ne pas manger les aliments auxquels vous êtes allergique. Il existe aussi des traitements efficaces.

Publié dans Pathologies saisonniere: printemps | Pas de Commentaire »

Les poux

Posté par pharmaciedeclavieres le 30 mars 2009

Le pou de tête, ou Pediculus capitis, passse de tête en tête depuis des milliers d’années et touche 10% à 20% des enfants scolarisés entre 3 et 10 ans.

Il peut aussi s’attaquer aux adultes mais préfèree la promiscuité qui règne entre les enfants et n’apprécie guère le sébum, secrété d’avantage par les peaux adultes.

Le pou ne vole pas, ne saute pas et se nourrit exclusivement de notre sang.

La femelle fécondée vient sur la tête, pond environ 10 oeufs par jour, les lentes, et les colle à la racine des cheveux. Au bout de 8 à 10 jours, les lentes éclosent et deviennent des larves puis en quelques jours des poux et le cycle recommence.

Les poux survivent 36 heures hors de la chevelure. L’infestation n’a rien avoir avec un manque d’hygiène.

Contrôler si votre enfant a des poux!

  • Si votre enfant se gratte la tête
  • lorsque l’école annonce « les poux sont de retour ».

Procédez en pleine lumière du jour car ces petits parasites ne sont pas facilement repérables.

Eviter toute nouvelle contamination.

Afin d’éradiquer définitivement les poux de votre domicile, il est impératif de procéder à la sésinfection complète de l’environnement par étapes:

  • Traiter l’ensemble des membres du foyer
  • Laver à 60° tous les objets: les habits, l’environnement domestique, ….

Il existe de nombreux traitements anti-poux: PARANIX, KIDNA’POUX, PARAPLUS, BIOSTOP, POUXIT, PRIODERM, DUO LP PRO, ….

poux.jpg 

Publié dans Pathologies saisonniere: automne, Pathologies saisonniere: printemps | Pas de Commentaire »

Comment traiter le rhume des foins?

Posté par pharmaciedeclavieres le 19 février 2009

Qu’est-ce que le rhume des foins?

La pollinose ou rhume des foins, correspond à une inflammation de la muqueuse nasale de type allergique et saisonnière. Elle est induite par des allergènes polliniques présents dans l’air (bouleau, chêne, noisetier …) et de graminés. Il ne reste que les mois d’hiver pour être à l’abri de toute manifestation allergique.

Les symptômes.

  • éternuements en salve
  • écoulement nasal aqueux alternant avec des phases de nez bouché
  • conjonctivite allergique associée

Nos conseils.

- Traiter les symptômes:

  1. antihistaminiques H1 sont très efficaces sur la rhinorrhée, prurit nasal et larmoiement
  2. l’homéopathie:
  • allium cepa 5CH: 3 granules 3 fois par jour lors d’un écoulement clair et abondant
  • Euphrasia 5CH pour une rhinorrhée aqueuse avec conjonctivite et gonflement des paupières
  • Mercurius solubilis 5CH en cas d’écoulement nasal avec larmoiements brûlants
  • Sabadilla 5CH en cas d’obstruction nasale avec éternuements en salve.

- consulter de façon systématique lors de récidives

- Evincer l’allergène:

  • éviter les séjours à la campagne en saison
  • limiter la pratique de sports de plein air à cette periode
  • se méfier des jardins et des bouquets de fleurs
  • fermer les fenêtres de la voiture et de la maison

- Prévenir des récidives:

  1. Possibilités de cures thermales
  2. oligo-éléments: commencer 2 mois avant avec:
  • Manganèse, une prise par semaine pendant 3 mois
  • Phosphore, une prise tous les deux jours en alternance avec le Soufre

Publié dans Homeopathie: saisonnier, Pathologies saisonniere: printemps | 2 Commentaires »

L’homéopathie et les allergies

Posté par pharmaciedeclavieres le 26 janvier 2009

- Euphrasia 5CH

  • pour les conjonctivites et larmoiements irritants
  • Prendre 5 granules 4 fois par jour

- Pollens 30CH

  • rhinites allergiques printanières, rhume des foins
  • Prendre 5 granules 1 fois par jour

- Poumon Histamine 9CH

  • rhinites allergiques, dans tous les cas
  • Prendre 5 granules 2 fois par jour

- Apis mellifica 15 CH

  • démangeaisons, nez bouché
  • Prendre 5 granules 3 fois par jour

Publié dans Homeopathie: saisonnier, Pathologies saisonniere: printemps | Pas de Commentaire »

La rhinite allergique

Posté par pharmaciedeclavieres le 1 juillet 2008

Eternuements, nez qui coule ou nez bouché: ces symptômes sont fréquents. Ils peuvent être évocateurs ou non d’une rhinite allergique.

Beaucoup de patients souffrant d’une rhinite allergique ne savant pas que leurs symptômes gênants peuvent être soulagés. Une rhinite allergique non traitée augmente le risque de développer d’autres maladies plus graves.

Il existe 2 types de rhinites allergiques:

- la rhinite saisonnière ou rhume des foins survient chaque année à la même saison. Les crises arrivent souvent au printemps, au moment de l’arrivée des pollens.

- la rhinite est perannuelle, entretenue par les allergènes présents dans l’environnement de la personne. Ce sont généralement des acariens, des poils d’animaux, moisissures et les blattes.

Lors d’une rhinite allergique, le nez coule et démange. Les sécrétions ne sont pas visqueuses, épaisses. Le nez peut aussi être congestionné. Les éternuements se font par série de10 ou 15.

La première précaution à prendre est d’éviter le contact avec les allergènes. Il est recommandé de réaliser un lavage nasal matin et soir et oculaire. Prendre également un traitement sous forme de comprimés ou de gélules antihistaminique pour stopper la réaction allergique.

Lorsque le nez est bouché il est possible d’utiliser un spray nasal à bas de corticoïdes et des comprimés « jour et nuit » associant antihistaminique et décongestionnant nasal.

Publié dans Pathologies saisonniere: printemps | Pas de Commentaire »

 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur