La varicelle

Posté par pharmaciedeclavieres le 2 juillet 2008

Pas facile d’être un enfant ! Aux otites et autres rhinos, succèdent des maladies infantiles moins anodines. Parmi elles, la varicelle. Couverts de boutons, chaque année près de 700 000 enfants sont atteints par cette affection. Quels sont les symptômes ? Comment s’en protéger?

Des boutons caractéristiques

Pas facile d’être un enfant ! Aux otites, bronchites et autres rhino, succèdent parfois des maladies infantiles moins anodines encore. Parmi elles, la varicelle. Mais comment la reconnaître ? Outre les boutons, quels sont les autres symptômes caractéristiques ?… 

Un cas de varicelle déclarée dans votre entourage et votre enfant a toutes les chances d’y avoir droit lui aussi… Pas d’affolement, mais soyez vigilant !

Peu de symptômes caractéristiques avant les boutons

Les premiers symptômes ne sont pas toujours caractéristiques. Une fièvre peu élevée précède généralement les premiers signes visibles. Un écoulement nasal et une fatigue persistante constituent également des signes annonciateurs. Mais ce n’est pas la première fois que votre enfant a un rhume, et il n’est jamais facile de distinguer un « nez qui coule » d’un « nez qui coule »… Des maux de tête et/ou des maux de gorge, des douleurs articulaires et musculaires ainsi qu’une perte d’appétit accompagnent parfois ces manifestations. Mais là encore, lorsque l’enfant est trop petit pour parler, il est peu aisé de reconnaître ces symptômes.

Si votre charmant bambin est gardé en collectivité, il sera très certainement exposé aux nombreux virus, qui y circulent à vitesse grand V. Jusqu’ici, rien ne permet donc de différencier cette suspicion de varicelle des précédentes infections. Il est grognon mais il n’a pas encore de boutons…

Compter les boutons !

Si pour s’endormir, votre bambin comptait les moutons. Là, c’est vous qui allez devoir garder l’oeil, pour compter les boutons ! Ce sont les véritables signes caractéristiques de cette maladie. Vous découvrirez de petites taches roses 2 à 3 mm de diamètre, qui rapidement se transformeront en de minuscules cloques remplies d’un liquide transparent, parfois entourées d’un léger cercle rouge. On leur a donné un nom scientifique et votre médecin vous parlera vraisemblablement de « vésicule

Bien toléré, le vaccin contre la varicelle offre une protection efficace contre cette maladie souvent considérée comme bénigne. il peut être administré dans les trois jours qui suivent un contact avec une personne ayant une éruption

Publié dans Parapharmacie: le coin de bebe | Pas de Commentaire »

Angiomes : les tâches qui fâchent

Posté par pharmaciedeclavieres le 2 juillet 2008

Tâche de vin, fraises… les angiomes ont plusieurs surnoms. Ces rougeurs aux contours définis sont souvent présentes dès la naissance. Bien que sans gravité, elles inquiètent les parents, selon la localisation. Si elles peuvent disparaître spontanément, il faudra parfois avoir recours à d’autre moyen pour les effacer. …

Elles témoigneraient de l’immaturité du système vasculaire du nouveau-né et, dans la plupart des cas, disparaîtront sans laisser de trace. Il en existe plusieurs sortes :

L’ »aigrette du front », présente dès la naissance, est un angiome qui se situe sur la ligne médiane du front et s’étend sur les deux paupières supérieures. Ces taches sont plus foncées lorsque le bébé crie. Elles sont souvent accompagnées d’un semis, sur la nuque à la racine des cheveux, de petits angiomes qui s’effaceront progressivement.

Les angiomes tubéreux, autrefois appelés « fraises », apparaissent quelques mois après la naissance puis régressent spontanément avant l’âge de 3 ans.

Enfin les angiomes plans sont des taches roses qu’on trouve, à la naissance, sur n’importe quelle partie du corps. D’abord assez rouges pendant le premier mois – et difficiles à différencier de la rougeur naturelle du nouveau-né – ils pâlissent ensuite mais ne disparaissent jamais totalement. Ils sont quelquefois associés à des maladies malformatives générales, ce qui impose une consultation spécialisée. Pour pallier ce désagrément d’ordre esthétique, un traitement au laser est dorénavant envisageable dès la petite enfance.

Publié dans Parapharmacie: le coin de bebe | Pas de Commentaire »

Eczéma de bébé : pensez au thermalisme

Posté par pharmaciedeclavieres le 2 juillet 2008

Nos enfants sont de plus en plus fréquemment victimes d’eczéma. Alors qu’à peine 5 % d’entre eux étaient concernés par cette maladie il y a 30 ans, ils sont aujourd’hui 20 % à en souffrir. Traitement doux et sans effet secondaire, l’eau thermale est particulièrement bien adaptée pour soigner l’eczéma sévère de l’enfant.

L’eczéma atopique est une maladie de peau à tendance allergique qui peut apparaître dès l’âge de trois mois chez le nourrisson. Pour des raisons encore inexpliquées, cette affection est en pleine explosion en Europe, où elle atteint 20 à 25 % des enfants. Héréditaire, elle est sans gravité mais se révèle extrêmement désagréable lors des poussées. Elle déclenche des démangeaisons importantes qui finissent par abîmer la peau. Celle-ci s’épaissit, devient rouge et prurigineuse, avec un risque de surinfection. Le médecin est alors amené à prescrire des traitements locaux à base de cortisone (dermocorticoïdes), très efficaces lors des poussées.

En outre, pour combattre la sécheresse cutanée, il convient d’appliquer des crèmes hydratantes et émollientes sur l’ensemble du corps.

Publié dans Parapharmacie: le coin de bebe | Pas de Commentaire »

l’érythème fessier

Posté par pharmaciedeclavieres le 2 juillet 2008

L’érythème fessier, du grec eruthêma signifiant rougeur) désigne les rougeurs des fesses des nouveau-nés qui apparaissent le plus souvent au cours de la première année de leur vie. Elles ne sont en aucun cas liées à un problème d’ordre hygiénique.

La peau du bébé est en effet particulièrement fragile à cet endroit et la proximité des orifices naturels est une source continue d’irritations et d’infections.

Quelles sont les causes de l’érythème fessier ?

Des troubles digestifs mineurs et transitoires, une simple diarrhée acide – consécutive à une poussée dentaire – un banal virus, un rhume (les glaires avalées qui empruntent le tube digestif accélérant le transit) peuvent, entre autres, provoquer de telles rougeurs. Certains produits de toilette, comme le talc, peuvent également provoquer une sensibilisation cutanée. Quand il existe, à la périphérie de l’érythème, de petites lésions en collerette associées à une inflammation de l’anus, il s’agit probablement d’une mycose (c’est-à-dire une affection provoquée par des champignons parasites) et ce d’autant plus volontiers qu’est apparu un muguet (une maladie de la muqueuse buccale due à une levure).

Publié dans Parapharmacie: le coin de bebe | Pas de Commentaire »

L’impetigo

Posté par pharmaciedeclavieres le 2 juillet 2008

Affection de la peau contagieuse et très fréquente chez les enfants, l’impétigo se manifeste par des pustules puis une croûte jaunâtre, en particulier sur le pourtour du nez et de la bouche.
L’impétigo est une surinfection de lésions cutanées par des bactéries (streptocoques ou des staphylocoques). Ces bactéries s’introduisent dans la peau à travers des lésions diverses dues par exemple à de l’eczéma, des égratignures et des piqûres d’insectes. Elles provoquent une éruption de bulles translucides. Au bout de quelques heures, celles-ci se troublent et deviennent des pustules qui éclatent, se dessèchent puis forment une croûte jaunâtre. En principe, une fois disparues, les lésions ne laissent aucune cicatrice.

L’impétigo apparaît surtout au niveau du visage, notamment sur le pourtour du nez et de la bouche mais aussi sur d’autres parties du corps comme le cuir chevelu, les bras et les jambes. Il est souvent associé à une autre affection de la peau comme l’eczéma, la gale ou une pédiculose.

La conduite à tenir

Le traitement consiste à désinfecter les lésions avec un savon ou une lotion antiseptique puis à les traiter avec une pommade antibiotique. De plus, le médecin peut être amené à prescrire à votre enfant des antibiotiques par voie orale en cas d’affection sévère et un traitement complémentaire en cas d’affection associée (eczéma, gale, pédiculose…). En règle générale, l’impétigo est maîtrisé en quatre ou cinq jours. Il vous est recommandé de garder votre enfant chez vous pour éviter la propagation de l’infection en collectivité. Evitez autant que possible que votre enfant ne touche ses lésions, ne suce son pouce ou ne ronge ses ongles afin qu’il ne contamine pas d’autres parties de son corps. Enfin, n’oubliez pas de vous laver les mains après les soins locaux et tout contact avec les lésions.

Publié dans Parapharmacie: le coin de bebe | Pas de Commentaire »

L’herpès et bébé en questions

Posté par pharmaciedeclavieres le 2 juillet 2008

Le virus de l’herpès, une fois contracté, restera à vie dans l’organisme.

Il existe un risque de transmission à l’enfant au moment de l’accouchement mais il est faible.

Chez les bébés une infection herpétique est appelée herpès néonatal. Ce type d’infection survient chez les nouveau-nés et il est causé par le virus de l’herpès simplex (aussi connu sous le nom de virus herpétique humain). Bien que le virus de l’herpès simplex de type 1 et le virus de l’herpès simplex de type2 soient tous deux susceptibles de provoquer l’herpès néonatal, la plupart des cas sont dus au HSV2.

La transmission a lieu lorsqu’un parent atteint d’un herpès oral ou génital passe le virus au bébé avant, pendant ou très tôt après la naissance du bébé. La maladie peut affecter la peau, les yeux, la bouche, les poumons, le foie, les reins, le cœur ou le système nerveux central (le cerveau et la moelle épinière).

Bien que le traitement pour l’herpès existe, il n’opère pas la guérison. acyclovir (Zovirax®) est utilisé pour traiter l’herpès néonatal. Il est habituellement donné en injection. Il ne peut pas guérir pas l’herpès ni réparer les dommages déjà causés, mais il peut soulager les symptômes et diminuer les risques de dommages futurs

Publié dans Nutrition en pratique, Parapharmacie: le coin de bebe | Pas de Commentaire »

1...56789
 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur