Flore vaginale: prévention d’abord!

Posté par pharmaciedeclavieres le 18 février 2012

Rares sont les femmes n’ayant jamais connu les désagréments d’une infection de leur zone intime. En effet, les affections gynécologiques sont très courantes et leur fréquence augmente progressivement avec l’âge.

Il suffit parfois d’un simple déséquilibre de la flore vulvo-vaginale pour entraîner la survenue de certains troubles ou infections gynécologiques. Ces derniers provoquent des démangeaisons, des irritations, des brûlures, des pertes, … Ces désagréments sont importants pour les femmes qui les subissent et qui s’en plaignent à juste titre.

Les Causes.

Les causes peuvent être liées à:

  • des facteurs mécaniques tels que les rapports sexuels fréquents, le changement de partenaire, l’utilisation de spermicides, le diaphragme …
  • des facteurs de risques iatrogènes tels que la prise d’antibiotiques, d’antiviraux, d’antifongiques …
  • une hygiène intime inadaptée: par exemple les douches vaginales.
  • mais aussi l’utilisation de tampons périodiques ainsi qu’une altération de l’état général: diabète, état d’immunodéficience …

Les conséquences.

Le déséquilibre des défenses naturelles vulvo-vaginales peut-entraîner la survenue de mycoses , vaginoses, cystites ou toutes autres infections gynécologiques, et ainsi provoquer des désagréments dont se plaignent les patientes, car ces symptômes sont fort désagréables.

Pour celles qui veulent se soigner efficacement, il esst difficile de trouver un produit vraiment adapté et complet. On vous conseille de privilégier surtout ceux qui apaisent rapidement les symptômes et agissent sur la cause tout en restaurant la flore vulvo-vaginale, avec un effet protecteur de l’écosystème cutané qui aide à renforcer les défenses naturelles.

Publié dans Nos conseils: hygiene et sexualite | 2 Commentaires »

Prévention des caries dès le plus jeune âge

Posté par pharmaciedeclavieres le 8 novembre 2010

Les enfants ont un émail plus fragile que celui des adultes. Etant friands de sucreries et de bonbons, toutes les conditions sont réunies pour les rendre davantage sensibles aux caries et ce dès l’apparition des premieres dents.

La prévention de la carie passe par une bonne hygiène alimentaire: éviter les aliments sucrés et le grignotage. L’utilisation 3 fois par jour d’une brosse à dents et d’un dentifrice adaptés à chaque âge est également indispensable. En effet, la morphologie de la bouche n’est pas la même à 2 ans, 7 ans ou 12 ans et l’émail des dents de lait diffère de celui des dents définitives.

Néammoins quel que soit l’âge, il faut toujours choisir une brosse à dents aux poils souples pour ne pas abîmer l’émail ou agresser la gencive.

Bien évidemment, des contrôles réguliers chez le dentiste doivent être faits et ce dès l’apparition des premières dents.

Publié dans Nos conseils: hygiene et sexualite, Nos conseils: les dents | Pas de Commentaire »

Irritations Vulvaires de la petite fille

Posté par pharmaciedeclavieres le 27 juillet 2010

Premier problème gynécologique avant la puberté.

A l’âge où tout se construit, l’intimité féminine est une zone à haute sensibilité. Du fait de son immaturité, et parce qu’elle est fine et fragile, la muqueuse vulvaire de la fillette est plus sensible aux irritations. Les grandes lèvres sont moins couvrantes et la flore protectrice immature. L’apprentissage en matière d’hygiène et la proximité de l’anus augmentent le risque de développement des microbes de la région vulvaire pouvant générer des irritations.

Conseils pour leur toilette intime.

Il est important d’apprendre aux petites filles les bons gestes de la toilette intime afin d’éviter les irritations:

  • prendre une douche plutôt qu’un bain
  • utiliser un gel lavant parfaitement adapté à l’hygiène intime de la fillette, comme Hydralin Apaisa Enfant
  • se rincer délicatement avec un faible jet d’eau
  • s’essuyer sans frotter, en tamponnant délicatement avec sa serviette personnelle.

 

Publié dans Nos conseils: bebes et enfants, Nos conseils: hygiene et sexualite | Pas de Commentaire »

Etre sûr de son haleine

Posté par pharmaciedeclavieres le 28 avril 2010

- Etre sûr de son haleine pour être sûr de soi !!

Un entretien d’embauche, un dîner entre amis, un tête-à-tête amoureux: nombreuses sont les circonstances où on a envie de montrer le meilleur de soi-même. Soigner son apparence ou son sourire, c’est bien, mais attention à ne pas oublier son haleine!

Pour se rendre agréable aux autres, mais surtout, pour être sûr de soi, quelle que soit la situation!

- D’où vient la mauvaise haleine?

Les origines de la mauvaise haleine ou halitose peuvent être diverses mais dans 8 cas sur 10, l’origine est buccale. L’halitose est due à la présence de bactéries dans la bouche qui s’accumulent plus spécialement sur la langue et sur les dents.

Ces bactéries, en se dégradant, vont produire des substances malodorantes responsables de la mauvaise haleine. Plusieurs facteurs peuvent aggraver l’halitose: la sécheresse buccale, le stress ou encore la consommation d’alcool et de tabac.

- Les secrets d’une haleine assainie

Au-delà d’une bonne hygiène bucco-dentaire, pour être sûr de son haleine en toute occasion, il faut avant tout neutraliser les substances malodorantes, puis assainir et rafraîchir, et non pas simplement les masquer.

dentaire1.jpg 

Publié dans Nos conseils: hygiene et sexualite | Pas de Commentaire »

La ménopause, l’essentiel

Posté par pharmaciedeclavieres le 21 octobre 2009

La ménopause est une période de transition hormonale qui débute vers l’âge de 40 ans et qui s’accompagne de troubles psychologiques et physiologiques.

Ces troubles sont essentiellement dus à la diminution puis à l’arrêt des sécrétions hormonales ovariennes, ce qui entraîne une modification de l’équilibre biologique du corps.

Outre ces règles de plus en plus espacées et moins abondantes, d’autres manifestations gênantes au quotidien caractérisent cette période:

  • bouffées de chaleur
  • sueurs nocturnes
  • fatigue générale
  • troubles du sommeil
  • irritabilité
  • prise de poids

Une des manifestations que l’on ne soupçonne moins est la gêne urinaire. En effet, en période de  ménopause, le taux d’oestrogène diminue ce qui peut affecter aussi bien votre bien-être général avec l’apparition de bouffées de chaleur (comme on vient de voir) que votre confort intime avec l’apparition de sécheresse vaginale et une prédisposition aux risques d’infections gynéco-urinaires.

Publié dans Nos conseils: hygiene et sexualite, Nos conseils: troubles urinaires | Pas de Commentaire »

Lavage nasal, mode d’emploi

Posté par pharmaciedeclavieres le 6 avril 2009

Le lavage du nez est un acte d’hygiène important en cas de rhume, ou chez le jeune enfant incapable de se moucher tout seul. Il permet de rincer et de nettoyer les cavités nasales encombrées par des sécrations. Il aide ainsi à prévenir les complications liées à cette obstruction.

  • La muqueuse nasale est une barrière protectrice contre les agents agressifs: poussière, …
  • le lavage permet d’hydrater les fosses nasales si l’atomsphère est très sèche.
  • Pour adultes et enfants (à partir de 15 jours ou un mois)
  • aucune contre indication

La grande majorité des solutions sont constituées d’eau de mer, thermale, ou de chlorure de sodium. Ces formules peuvent être enrichies en oligo-éléments tels que le soufre (récidive), manganèse (allergies), cuivre ou argent (infections), propolis, …

Comment les utiliser?

Certains produits sont vendus avec 2 embouts, l’un pour les enfants (jet doux), l’autre pour les adultes.

- Nourrisson et très jeune enfant:

  • placer le nourrisson en poistion allongée sur le dos, la tête inclinée sur le côté
  • introduire l’embout dans la narine supérieure et pluvériser 3 secondes
  • tourner la tête de l’autre côté et répéter l’opération
  • redresser la tête de l’enfant pour que les mucosités puissent s’écouler et essuyer le nez.

- Chez l’enfant:

  • position assise ou debout, incliner la tête d’un côté (pas en arrière), placer l’embout dans la narine supérieure et pulvériser 3 secondes
  • renouveler l’opération en penchant la tête de l’autre côté
  • laisser agir le produit quelques instants avant d’essuyer et de se moucher.

Faire 2 à 6 pulvérisations par jour, en particulier le matin au lever et avant de se coucher.

Publié dans Nos conseils: hygiene et sexualite | Pas de Commentaire »

12345
 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur