Echange de lait maternel

Posté par pharmaciedeclavieres le 24 janvier 2012

L’échange de lait maternel via Internet est dangereux !!

Ces échanges sont des bombes infectieuses à retardement. L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) met en garde contre The Human Milk for Human Babies globl network, le réseau mondial de partage de lait maternel entre les mères donneuses de lait et celles qui n’arrivent pas à allaiter suffisamment leur enfant.

La qualité et l’innocuité des laits échangés ne peuvent être garanties puisque auncun contrôle n’est exercé. Des bactéries pourvoyeuses de méningites ou de septicémies, des virus comme ceux des hépatites B et C et le VIH sont transmissibles par le lait. Pour rappel, seuls les lactariums agréés peuvent collecter et distribuer en France le lait maternel humain contrôlé par l’Afssaps.

La liste des lactariums est disponible sur www.lactarium-marmande.fr

Publié dans Nos conseils: bebes et enfants, Nos conseils: grossesse et allaitement | Pas de Commentaire »

Allaitement ou biberon?

Posté par pharmaciedeclavieres le 11 décembre 2010

Pour bébé, le lait idéal est celui de sa mère, mais en cas d’impossibilité, ne culpabilisez pas, le biberon a aussi des avantages.

Malgré les progrès des laits artificiels, le lait maternel reste celui qui est le plus adapté aux besoins du nouveau-né. Il contient certains ingrédients qui n’existent pas dans le lait de vache et que les fabricants n’arrivent pas à synthétiser. Sa composition varie tout le temps pour s’adapter aux besoins changeants de bébé.

Un lait Parfait.

Les avantages du lait maternel sont très nombreux

  • Il est naturellement sain.
  • Il se digère mieux car conçu pour le système digestif sensible et en contant développement de bébé.
  • Il irrite moins les fesses
  • Il protège des allergies: les bébés nourris au sein ne sont presque jamais allergiques au lait maternel. I diminue aussi le risque d’asthme et d’eczéma plus tard.
  • Il limite les infections: les bébés absorbent des anticorps maternels qui renforcent leur immunité.
  • Il régule le poids: la teneur en calories de ce lait est plus riche en fin de tétée qu’au début pour que l’enfant se sente rassasié.
  • Il est bon pour la bouche et les dents: la tétine la plus ergonomique ne peut pas procurer au bébé la même stimulation des mâchoires, des gencives, des dents, du palais et de la langue que le mamelon. Les enfants nourris au sein ont moins de caries.

Que des avantages.

L’allaitement a aussi des avantages pour les parents. C’est pratique parce que le lait est disponible à toute heure du jour et de la nuit, aseptique et à température constante. Pas de boîtes à acheter ni à transporter, de biberons  à nettoyer et à remplir, de poudres à diluer et à réchauffer.

On le sait moins, mais nourrir au sein aide aussi l’utérus à se rétracter pour retrouver sa taille d’avant la grossesse, le corps à perdre plus rapidement les kilos pris (en brûlant environ 500 calories supplémentaires par jour) et diminue aussi le risque de cancers du sein, de l’utérus et des ovaires.

Quand allaiter est impossible.

Toutes les femmes ne peuvent pas allaiter, notamment pour cause de maladie grave, d’infection sérieuse, de maigreur extrême ou de prise régulière de médicaments passant dans le lait et potentiellement dangereux pour l’enfant. Bien entendu, l’usage de drogues ou d’alcool est une contre indication.

Certaines femmes décident de ne pas allaiter, parfois pour des raisons professionnelles, mais le plus souvent pour de mauvaises raisons. Beaucoup croient encore que l’allaitement abîme la poitrine. En fait, c’est la grossesse elle-même qui modifie la forme ou la taille des seins, car la poitrine se prépare à la lactation.

D’autres femmes s’arrêtent pour cause de crevasses ou de douleurs aux mamelons ou aux seins. En France, les femmes allaitent finalement assez peu ou bien s’arrêtent rapidement, souvent avant la reprise du travail.

Lait maternisé.

Nourrir au biberon a aussi des avantages. Les parents ne sont pas « enchaînés » jour et nuit à leur bébé.

  • La mère peut commencer à faire un régime pour perdre ses kilos en excès 6 semaines après l’accouchement.
  • Elle peut aussi manger et boire ce qu’elle veut.
  • Le père peut donner le biberon et ainsi se sentir plus concerné.
  • Le bébé est rassasié plus longtemps et vous savez exactement ce qu’il a bu.

Aujourd’hui, les laits industriels se rapprochent de plus en plus du lait maternel et sont très règlementés. Préférez cependant ceux qui sont vendus en pharmacie et suivez bien les conseils du médecin et de votre pharmacien.

Publié dans Nos conseils: bebes et enfants, Nos conseils: grossesse et allaitement, Nutrition: alimentation du nourrisson | Pas de Commentaire »

Grossesse et diabète gestationnel: quelle attitude adopter?

Posté par pharmaciedeclavieres le 8 novembre 2010

Le diabète gestationnel apparaît pendant la grossesse et révèle une faiblesse de la production d’insuline de votre pancréas. Il nécesite une autosurveillance et une prise en charge médicale sérieuse pour vous et votre enfant.

Comment savoir?

En effectuant un dépistage dès le premier trimestre si vous êtes une femme à risque ou entre la 24° et la 28° semaine dans le cas contraire. Si le test est positif, il faudra vous faire suivre de très près par un spécialiste. Comme 98% des jeunes mamans dans votre cas, vous ne serez plus diabétique après l’accouchement mais vous risquez de développer un diabète de type 2 plus tard. Ne relachez pas votre surveillance.

Quelles mesures prendre?

Plus de 6% des femmes développent un diabète gestationnel, chiffre qui augmente à cause de l’âge plus tardif des grossesses et les mauvaises habitudes alimentaires. Pour maintenir votre glycémie à un niveau normal, il faut équilibrer votre alimentation en fonction de vos résultats glycémiques et pratiquer une activité physique douce et régulière. Il vous faudra peut-être avoir recours à des injections d’insuline.

Que risque votre bébé?

Rien, si votre diabète est pris en charge à temps. A part, peut-être, une prise de poids du bébé entraînant une césarienne. Le nouveau-né peut présenter des hypoglycémies à la naissance mais le retour à la normale se fait en quelques jours. Tout peut être prévenu par une normalisation de la glycémie après le diagnostic.

Publié dans La surveillance glycemique, le diabète, Nos conseils: bebes et enfants, Nos conseils: grossesse et allaitement | Pas de Commentaire »

Rééducation périnéale à domicile

Posté par pharmaciedeclavieres le 21 juillet 2010

De petits dispositifs d’électrostimulation périnéale simples d’emploi, pris en charge par la Sécurité sociale, permettent de rééduquer son périnée chez soi pour supprimer les fuites urinaires et d’entretenir régulièrement sa tonicité.

9 millions de françaises sont plus ou moins concernées par l’incontinence urinaire: à l’effort, par impériosité (fuites déclenchées per le bruit de l’eau …), envies plus fréquentes, ou mixte.

Electrostimulation périnéale.

Quelles que soient les causes, la gêne est souvent importante. Il existe des solutions même quand les troubles sont installés depuis longtemps, mais mieux vaut s’en préoccuper tôt car le traitement est plus simple.

A côté des médicaments anticholinergiques, la rééducation périnéale est la première solution pour supprimer ces fuites ou les prévenir. Plusieurs techniques sont reconnues et remboursées par la Sécurité sociale:

  • gymnastique périnéale
  • électrostimulation périnéale
  • biofeedback (la femme visualise sur un écran l’intensité des contractions de son périnée durant les séances)

Un dispositif sans fil.

L’électrostimulation périnéale est efficace. Dans un premier temps, des éances au cabinet de la sage-femme ou du kiné sont indispensables, mais par la suite, les femmes n’ont pas toujours le temps de refaire des séances. Résultat: les fuites réapparaissent, d’où l’intérêt de poursuivre soi-même à domicile cette électrostimulation à raison de quelques séances par semaine durant 3 ou 4 mois chaque année.

Un appareil sans fil, léger et très simple d’emploi, avec 2 boutons pour choisir le programme selon le type de fuites urinaires et moduler l’intensité de la stimulation. Délivré sur prescription et pris en charge par la Sécurité Sociale.

Publié dans Nos conseils: grossesse et allaitement, Nos conseils: troubles urinaires | Pas de Commentaire »

Streptocoque B

Posté par pharmaciedeclavieres le 2 avril 2009

Le portage asymptomatique du streptocoque B peut être chronique, transitoire ou intermittent. Sa transmission maternofoetale est fréquente (45%). Les infections néonatales sont rares mais sévères. Cette bactérie est l’une des premières causes de septicémie, de méningite et pneumonie.

Dépistage.

Il est recommandé entre 35 et 38 semaines d’aménorrhée pour toutes les femmes enceintes. Il peut être détecté dans les urines, le vagin ou au niveau de l’endocol.

Transmission maternofoetale.

Dans 29% à 75% des cas, il s’agit d’une transmission pernatale. Lors de la traversée des voies génitales, l’enfant colonise son tube digestif avec les bactéries dont sa mère est porteuse. Le risque existe si le germe franchit la muqueuse digestive et passe dans le sang.

Risques.

- Risques maternels: le portage vaginal est le plus souvent asymptomatique, mais peut être responsable de rupture prématurée des membranes, menace d’accouchement prématuré, …

- Risques néonataux: choc septique, méningite ou pneumopathies, sont les formes cliniques néonatales précoces. Les formes tardives sont moins graves.

Traitement.

- Pendant la grossesse: le traitement des femmes enceintes porteuses asymptomatique ne diminue pas le taux de portage à l’accouchement. Il permet de le réduire temporairement avant d’observer une recolonisation de la patiente.

- Lors de l’accouchement: en cas de portage vaginal, une antibiothérapie permet de réduire l’incidence des infections.

 

Publié dans Les pathologies, Nos conseils: grossesse et allaitement | Pas de Commentaire »

Le gingembre, reconnu!

Posté par pharmaciedeclavieres le 1 avril 2009

Le gingembre, reconnu par la NASA et par l’OMS!

Comme la plupart des plantes médicinales, le Gingembre agit sans provoquer d’effets indésirables, tels que somnolence et difficulté de concentration.

Un atout primordial pour des spationautes en mission!

Voilà pourquoi les responsables des vols habités de la NASA ont inclus le Gingembre dans la pharmacie de bord. Les équipages victimes du mal de l’espace ont ainsi l’assurance de calmer leur état nauséux, sans risquer de s’endormir aux commandes.

Récemment, l’utilisation du gingembre a été citée par l’Organisation Mondiale de la Santé OMS, pour son intérêt contre les nausées de la femme enceinte.

Publié dans Nos conseils: grossesse et allaitement, Phytotherapie: les plantes | Pas de Commentaire »

1234
 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur