Mieux vivre son psoriasis

Posté par pharmaciedeclavieres le 23 décembre 2013

MIEUX VIVRE SON PSORIASIS

Le saviez-vous? L’hydratation est un geste essentiel dans le traitement du psoriasis.

LE PSORIASIS, QU’EST-CE QUE C’EST?

Le Psoriasis est une maladie chronique avec laquelle il est possible de bien vivre même s’il n’est pas toujours facile de trouver le traitement idéal. Un respect absolu de la prescription du dermatologue permet de contrôler et faire disparaître les plaques.

Il est aussi capital de trouver un dermatologue de confiance pour le suivi de la maladie. Le Psoriasis n’est ni contagieux ni lié à une allergie. Il est facilement diagnostiqué par les dermatologues. Ses causes sont partiellement connues. Comme pour toute maladie chronique, son origine est incertaine.

  • En surface de la peau, la couche cornée s’épaissit. Les plaques apparaissent. La peau se dessèche, puis la desquamation débute.
  • Au niveau de l’épiderme, hyperkératinisation des cellules: c’est à dire que les cellules se reproduisent très très vite.
  • Dans le derme se déroule un phénomène d’inflammation: les capillaires (petits vaisseaux) se dilatent.

psoriasis_graph

NOS CONSEILS.

- Laver sa peau en douceur.

  • Choisir une eau tiède: l’eau trop chaude augmente la sécheresse cutanée et réactive l’inflammation.
  • Préférer des douches courtes (5 à 10 minutes): le calcaire et le chlore de l’eau de ville dessèchent et irritent ma peau. On peut prendre un bain, mais ne pas excéder 20 minutes et y rajouter de l’huile de bain / huile lavante pour peaux sèches ou atopiques pour neutraliser ce calcaire.
  • Privilégier les syndets, surgras, pains sans savon: ce sont des produits hypoallergéniques sans parfum ou de cures thermales. Leur pH proche de celui de ma peau n’accentue pas la sécheresse cutanée.
  • Se laver avec les mains: éviter gant ou fleur de massage qui captent des germes et dont le frottement agresse la peau.
  • Se démaquiller avec des solutions micellaires: sans parfum et sans rinçage. Appliquer délicatement la solution à l’aide d’un coton sur ma peau en évitant de frotter.

- Bien hydrater sa peau:

  • hydrater la peau juste après la douche pour réparer le film lipidique. Une hydratation quotidienne permet d’espacer et réduire les poussées. Ma peau adoucie est mieux protégée contre les agressions extérieures.
  • Privilégier les crèmes, baumes ou laits: sans parfum pour peaux sèches à très sèches, peaux sensibles, peaux atopiques ou peaux psoriasiques.

 

Publié dans Les pathologies | Pas de Commentaire »

La sclérose en plaque

Posté par pharmaciedeclavieres le 14 février 2012

La Sclérose En Plaque (SEP), dont les atteintes neurologiques diverses surviennent par poussées, a longtemps été grevée d’un pronostic lourd lié aux difficultés et aux faibles possibilités thérapeutiques.

L’avènement de l’IRM.

Le développement de l’imagerie par résonance magnétique (IRM) permet désormais l’identification précoce de la SEP, dès la première poussée, en visualisant les plaques d’inflammation dans le cerveau et la moelle épinière. Autre avantage: l’injection d’un produit de contraste, le galolinium, met en évidence les lésions récentes, de moins de trois mois. La qualité et la précision des images permettent un diagnostic précoce et simplifié, la ponction lombaire n’étant plus toujours indispensable. On peut ainsi proposer rapidement un traitement de fond efficace, susceptible de ralentir l’évolution de la maladie.

Prise en charge globale.

La SEP a aussi bénéficié d’une meilleure compréhension de ses mécanismes de survenue, d’où un enrichissement considérable de l’arsenal thérapeutique. Longtemps négligés, les symptômes parallèles sont désormais mieux pris en considération. La prise en charge thérapeutique inclut le traitement des poussées, le traitement de fond et les traitements symptomatiques. Certes, on ne sait toujours pas guérir la maladie, mais les protocoles actuels ralentissent l’évolution, diminuent la fréquence des poussées et freinent la progression du handicap.

Accompagnement facilité.

Depuis peu, il existe dans chaque département, une Maison des personnes handicapées. Elles simplifient information et orientation en associant toutes les compétences impliquées dans l’accompagnement des patients. Le patient concerné doit déposer toutes les demandes de prestations ou d’aides dont il a besoin auprès de ces maisons: Conseil général, Drass, CAF, CPAM, Cotorep …

Publié dans Les pathologies | Pas de Commentaire »

Les maladies lysosomales

Posté par pharmaciedeclavieres le 13 février 2012

Les maladies lysosomales sont des maladies génétiques évolutives, rares et graves, provoquées par la déficience d’une enzyme au sein du lysosome (élément des cellules) entraînant une accumulation de déchets dans toutes les cellules du corps et perturbant ainsi leur bon fonctionnement, jusqu’à infiltrer certains organes.

Selon l’enzyme déficitaires ou déficiente, il peut s’agir du foie, de la rate, des os ou du système nerveux central. Chaque maladie lysosomale implique un gène différent. En France, plus de 2000 personnes sont concernées par l’une des 53 maladies lysosomales recensées à ce jour. 140 nouveaux cas chaque année.

Parmi ces maladies, au nom barbare parfois, citons:

  • maladie d’Austin,
  • maladie de Fabry,
  • maladie de Gaucher,
  • maladie de Niemann-Pick,
  • maladie de Pompe,
  • maladie de Hunter …

L’Enzymothérapie.

Alors que rien ne laisse supposer la maladie à la naissance, les symptômes apparaissent progressivement, touchant différents organes et provoquant des troubles graves et irréversibles. Les familles, l’entourage proche sont souvent les premiers à observer un changement, un retard dans l’apprentissage du langage ou de la marche, ou un comportement inhabituel …

Si quelques familles ont l’opportunité d’un recours thérapeutique pour leur proche malade: une enzymothérapie substitutive c’est à dire l’administration d’une enzyme obtenue par génie génétique, les traitements restent lourds, difficiles à obtenir ou à concilier avec une vie familiale et professionnelle. Ils permettent généralement de stabiliser la maladie.

Publié dans Les pathologies | 1 Commentaire »

Hypertension, la réplique au naturel

Posté par pharmaciedeclavieres le 23 janvier 2012

L’HYPERTENSION n’est pas une maladie en elle-même, mais un syndrome qui peut mettre la santé et même la vie en danger. « Hyper » veut dire « beaucoup », c’est la pression exercée par le sang sur les parois des artères, il faut entendre « trop ».

HYPERTENDU(E).

Les limites au-delà desquelles il y a danger sont précises: aves des chiffres allant de 120 à 139 mmHg (systolique) et 80 à 89 (diastolique). Si vous dépassez 140 et 90 mmHg, vous êtes hypertendu(e). L’hypertension dite sévère est avérée à partir de 180 et 110 mmHg. Les complications de l’hypertension sont surtout cardiovasculaires (insuffisance cardiaque, artérite) mais aussi rénales et neurologiques (AVC, rétinopathie, démence).

EQUILIBRE ET BONS CHOIX.

Il est temps de remettre votre hygiène de vie en question. Adieu total à la cigarette, limitation de l’alcool, exercice physique régulier. Préférez le poisson et les protéines végétales à la viande. Associez légumes et céréales complètes. Beaucoup de fruits, d’huiles végétales de qualité et vierges. Limiter le sel !!

SE SURVEILLER.

Surveiller vous-même votre pression artérielle a l’avantage d’éviter « l’effet blouse blanche » au cabinet médical, cette petite angoisse qui fait grimper artificiellement les chiffres. En pharmacie, nous vous proposons un appareil d’automesure sous forme de brassard à mettre au bras ou au poignet, en vous expliquant naturellement son fonctionnement et le bon usage.

LES IDEES RECUES.

Publié dans Les pathologies, Nutrition en pratique | 2 Commentaires »

L’érosion dentaire

Posté par pharmaciedeclavieres le 4 juillet 2011

L’érosion dentaire est la perte d’émail dentaire causée par le contact direct des dents avec des acides présents par exemple dans l’alimentation ou les sucs gastriques.

Dans le premier stade, l’érosion n’est pas perceptible, et dans tous les cas, l’érosion est un phénomène irréversible.

Les différents stades de l’érosion dentaire

- Erosion légère:

  • perte superficielle de tissu = perte initiale d’émail

  • diagnostic difficile.

  • apparait même chez les patients avec de bons réflexes d’hygiène bucco-dentaire

- Erosion modérée:

  • perte d’émail: défaut distinct

  • perte de tissu dur,

  • changement de couleur.

- Erosion sévère:

  • perte d’émail et de dentine.

  • Apparition probable d’hypersensibilités dentinaires.

Notre conseil

- Préférer un dentifrice au fluorure d’amines Olafluor faiblement abrasif, après chaque repas.

- Adoptez une brosse à dents à brins souples, non traumatisante.

 

Publié dans Les pathologies, Nos conseils: les dents | Pas de Commentaire »

L’anorexie, à prendre en charge au plus tôt

Posté par pharmaciedeclavieres le 14 juin 2011

En France, on évalue à 1% le nombre d’adolescents anorexiques, soit 40.000 ainsi que 30.000 adultes dont la maladie est devenue chronique. Les médecins sont mal préparés pour repérer et prendre en charge les ados souffrant de ce trouble du comportement alimentaire.

Signes évocateurs.

Il existe 3 principaux signes qui doivent vous alerter:

- Restrictions alimentaires: la jeune personne élimine féculents et graisses, n’a jamais faim, se dit écoeurée, se plaint de douleurs, surtout au ventre, boit énormément de boissons sans calorie, déserte souvent la table familiale, ou trie, coupe les aliments en petits morceaux, sélectionne, crache et mange très peu.

- Amaigrissement: la perte de poids peut atteindre 20 à 30% en quelques mois. L’anorexique se trouve toujours trop gros, globalement ou sur certaines parties du corps, et personne ne peut lui faire entendre raison.

- Absence de règles: c’est un signe très parlant, mais attention, les règles artificielles persistent sous contraception oestro-progestative et peuvent rassurer à tort.

Parents, si vous avez noté ces changements, n’espérez pas régler le problème seuls. Cherchez de l’aide auprès d’un pédopsychiatre ou d’un pédiatre. Plus vite on consulte, plus on a de chances d’éviter que les troubles s’installent et que l’organisme en pâtisse. Contrairement à ce que l’on croit, l’anorexie peut se guérir.

Publié dans Les pathologies, Nutrition | Pas de Commentaire »

12345...11
 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur