Les plantes, « A »

Posté par pharmaciedeclavieres le 6 avril 2009

ACEROLA

  • Malpighia punicifolia

  • Partie utilisée: fruit

L’acérola est le fruit d’un petit arbuste du même nom qui pousse à l’état sauvage dans les forêts sèches d’Amérique du Sud, Centrale et de Jamaïque. Il est aussi connu sous le nom de « cerise des Barbades ».

L’acérola contient des oligoéléments, du calcium, du fer, du magnésium, du phosphore, des vitamines A, B6 et surtout de la vitamine C. 100 fois plus riche en vit.C qu’une orange! C’est un excellent tonique, stimulant des fonctions immunitaires et des défenses de l’organisme. Il est indiqué pour traiter une fatigue passagère ou persistante et prévenir les infections hivernales.

*

*

ACHILLEE

Plante vivace. Floraison de mai à novembre. L’Achillée a un puissant système de rhizomes.

Son feuillage est très découpé. Ses fleurs sont petites et blanches, roses, jaunes ou oranges; et sont groupées en capitules.

*

*

ACHIOTE

L’Achioté est un petit arbre originaire des forêts d’Amérique du Sud. Pour les peuples d’Amazonie, les graines d’Achioté symbolisent l’Homme et la Vie. Elles sont utilisées pour se protéger des mauvais esprits. Les graines sont de véritables réserves de puissants antioxydants.

*

*

Ail

  • Allium sativum L
  • Partie utilisée: bulbe

Connu depuis la plus haute antiquité, l’Ail occupait déjà une place centrale dans l’alimentation des égyptiens et des hébreux. Ses propriétés antiseptiques préservaient des maladies contagieuses et à un rôle bénéfique sur le système cardio-vasculaire.

De plus, L’ail est utilisé traditionnellement dans le troubles circulatoires mineurs, contre le cholestérol, l’hypertension et récemment il a été prouvé que l’ail est bactériostatique et antifongique.

L’ail est une plante vivace dont la floraison se situe d’avril à juin.

Tige triangulaire, circulaire, courte ou élancée, feuilles lancéolées, longuement pétiolées, vert foncé brillant, fleurs en ombelles, globuleuses ou en clochettes, roses ou blanches, selon la variété.

*

*

ALFALFA

  • Medicago sativa

  • Partie utilisée: suc des feuilles

Cette plante herbacée et vivace est originaire d’Asie et d’Afrique du Nord. Elle est de nos jours très répandue en Europe Centrale.

L’Alfalfa constitue l’une des plus riches sources minérales connues, grâce à sa racine. On utilise traditionnellement son suc, riche en protéines, en acides aminés, en minéraux et en oligoéléments. C’est un excellent stimulant général, améliore les problèmes d’ongles fragiles et de cheveux ternes, fourchus et cassants et plus généralement les problèmes d’asthénie.

*

*

ALGUES BRUNES et ALOES

  • Fucus vesiculosus et Aloe ferox
  • Partie utilisée: thalle et le suc des feuilles

Un duo efficace sur le transit intestinal: le feuilles de l’aloès contiennent un suc connu pour ses puissantes propriétés laxatives, et les algues apportent leur teneur en alginates.

Cette association fait bénéficier du pouvoir laxatif nécessaire et suffisant en cas de ralentissement occasionel du transit par effet de lest et stimulant sur la paroi intestinale.

*

*

AMARANTHE

L’amaranthe est une planteannuelle. Sa floraison se déroule de juillet à septembre.

C’est une plante à tige robuste, couverte de poils courts. Ses feuilles sont molles et alternées, de couleur gris-vert. Les épis sont serrés et sans feuille, ressemblant à une queue de renard.

*

*

ANANAS

  • Ananas comosus Merr

  • Partie utilisée: tige

Le mot ananas reproduirait l’expression indigène « a nana », « fruit excellent ». Sa découverte par les européens remonte au second voyage de Christophe Colomb.

La tige d’Ananas contient de la bromélaïne, enzyme capable de fractionner les chaînes de protéines. Par ses propriétés anti-inflammatoires en anti-oedémateuses, l’extrait d’Ananas apporte une aide intéressante dans le soin des zones cellulitiques avec rétention d’eau.

*

*

ANGELIQUE

  • Angelica archangelica

  • Partie utilisée: racine

C’est l’archange Raphaël qui aurait indiqué à un ermite les vertus miraculeuses de la plante. La « racine magique » était censé protéger des envoûtements et maléfices et a été longtemps considérée comme une panacée en matière de prévention des infections.

L’Angélique se rencontre à l’état sauvage dans les Alpes et les Pyrénées, et en culture. Elle possède une grosse racine renfermant une huile essentielle bénéfique sur tout le système digestif.

Douée d’excellentes propriétés antispasmodiques, elle agit sur les colites en calmant les spasmes intestinaux et les douleurs. Elle favorise également l’écoulement de la bile et facilite ainsi la digestion, évite la formation de gaz intestinaux et soigne l’aérophagie et les ballonnements.

*

*

ARGAN, huile

  • Argania Spinosa

L’arganier pousse dans les zones arides du Sud Marocain. L’huile d’Argan est extraite de l’amandon du fruit de l’arganier.

C’est une huile cosmétique inodore, elle est pressée à froid et conserve son aspect naturel. Utilisée depuis des millénaires par les femmes du Sud du Maroc pour ces merveilleuses propriétés sur la peau, les cheveux et les ongles.

*

*

ARGILE BLANCHE

  • Kaolin

Le kaolin est une fine poudre minérale, composée de silicate d’aluminium hydraté. Cette argile blanche très pure est hautement appréciée par les céramistes. Le mot « kaolin » vient de Chine.

L’argile présente des qualités précieuses pour la beauté et la santé. Dotée de propriétés cicatrisantes, l’argile blanche agit comme un pansement sur la muqueuse du tube digestif. C’est un bon adsorbant de toxines et de gaz intestinaux.

*

*

ARGILE VERTE

Simple d’utilisation et peu coûteuse, cette « terre magique » est connue depuis des millénaires. Les égyptiens l’utilisaient pour la moficication en raison de ses principes purificateurs.

C’est une roche tendre, très riche en minéraux et oligoéléments. Elle provient de la dégradation de feldspaths. C’est la plus polyvalente, trsè utilisée en dermato où elle purifie, nettoie, tonifie, cicatrise, adoucit et nourrit n’importe quel type de peau.

Les argiles vertes sont naturelles, de loin les plus performantes dans les domaines thérapeutiques comme pour traiter certains troubles digestifs. Elles ont une action détoxifiante, adsorbante, cicatrisante et reminéralisante. Elle doit son activité à sa forte teneur en silice, aluminium et en sels minéraux. Elle tapisse la muqueuse gastro-intestinale, la protège et aide à la cicatrisation.

*

*

ARMOISE

L’armoise est une plante vivace à rhizome ligneux.

Sa floraison se déroule de juillet à octobre. Sa tige est élevée, cannelée et rougeâtre. Ses feuilles sont vertes et foncées, glabre au dessus, très découpées.

Les fleurs sont en capitules verdâtres. L’armoise est également très odorante.

*

*

ARTICHAUT

  • Cynara scolymus

  • Partie utilisée: feuille

Issu du cardon sauvage, l’artichaut a pris sa place dans les potagers dès le 15°siècle. On le cultive dans toute l’europe pour ses boutons floraux dont on consomme la base charnue.

Ce n’est qu’au début du 20°s que furent découvertes les propriétés médicinales des feuilles d’artichaut. Son actif majeur a pour effet de stimuler la formation de la bile, il joue un rôle protecteur sur les cellules hépatiques. La présence de sels de potassium entraîne une action diurétique.

*

*

ASCOPHYLLUM

  • Ascophyllum nodosum

  • Partie utilisée: thalle

Commune sur les côtes rocheuses du littoral atlantique, cette algue brune d’aspect noueux présente de longues lanières coriaces, très riches en iode.

L’extrait d’ascophyllum est riche en phlorotanins. Ils favorisent l’inhibition des lipases du pancréas, chargées de digérer les corps gras. L’ascophyllum contribue à réduire l’assimilation des lipides par l’intestin. On le recommande pour aider à limiter le stockage des graisses dans l’organisme.

*

*

AUBEPINE

  • Crataegus oxyacantha

  • Partie utilisée: sommité fleurie

La floraison neigeuse de l’Aubépine, célébrée par les poètes de la Renaissance, symbolise à elle seule le printemps. Dans les haies bocagères, ses buissons épineux peuvent être âgés de plusieurs siècles.

Douée d’une activité sédative sur le système nerveux central, l’Aubépine est traditionnellement utilisé pour atténuer les troubles liés à la nervosité: irritabilité, émotivité excessive, perception exagérée des battements du coeur. E préservant le calme au quotidien, l’extrait d’Aubépine contribue à prévenir les troubles du sommeil.

*

*

AVOINE

  • Avena sativa

  • Partie utilisée: graine

L’avoine est une plante annuelle à tige droite et creuse, à feuilles semblables à des lames et à petits épis contenant des grains. Elle est réputée pour sa valeur nutritive. Les grains sont énergétiques et possèdent des propriétés sédatives. Il contient aussi des lipides riches en acides gras poly-insaturés.

L’avoine est utilisé pour lutter contre l’anxiété, le stress, l’énervement, … Riche en fibres, l’avoine contient du bêta-glucane régulant la glycémie et le taux de cholestérol. Il contient également de nombreux antioxydants qui protègent l’organisme de l’agression des radicaux libres.

Publié dans Phytotherapie: lexique | Pas de Commentaire »

Les plantes, « C »

Posté par pharmaciedeclavieres le 2 avril 2009

CACAO

  • Theobroma cacao

  • Partie utilisée: fèves de cacao

Le cacaoyer a été cultivé dès 600 après JC par les mayas du Yucatan. Les fèves étaient considérées comme les graines des Dieux. Ce sont les espagnols qui feront découvrir le cacao aux européens.

Longtemps reconnu pour ses qualités d’antidépesseurs (phényléthylamine). Les principaux actifs du Cacao appartiennent à la famille des xanthines. La théobromine a une action diurétique et augmente la thermogénèse. L’intérêt principal du cacao se trouve dans son taux important en polyphénols qui agissent en augmentant les pertes en calories. Ils freinent l’action des enzymes digestives bloquant l’assimilation des lipides dans l’intestin, et inhibent les enzymes responsables de la dégradation de l’adrénaline. Ces 2 mécanismes contribuent à la perte de poids.

*

*

CAMOMILLE Grande

  • Chrysanthemum parthenium

  • Partie utilisée: capitule 

Espèce différente de la petite camomille et de la camomille romaine, la Grande Camomille intéresse par ses actifs, en particulier le parthénolide présent dans les capitules floraux.

Son action apaisante sur les contractions des vaisseaux sanguins expliquerait son succès dans le soulagement des maux de tête et des douleurs des règles.

*

*

CAMU CAMU

  • Myrciaria bubia

  • Partie utilisée: baie

Camu Camu est le nom donné au Pérou aux baies globuleuses que fournit un petit arbre originaire des rives de l’Amazone. Ces fruits  acidulés sont consommés frais ou cuisinés.

Fruit le plus riche en vitamine C connu à ce jour (40 fois plus que l’orange!!), il contient en plus des caroténoïdes et des anthocyanes. Par sa double action tonique et anti-oxydante, le Camu Camu aide l’organisme à lutter contre la fatigue et protège nos cellules conres les agressions de l’environnement.

*

*

CANNEBERGE

  • Vaccinium macrocarpon

  • Partie utilisée: fruit

Abondante en Amérique du Nord, où on l’appelle « Cranberry », la Canneberge est cultivée à grande échelle. Malgré l’extrême acidité des baies, plus de 200.000 tonnes sont consommées chaque année aux Etats-Unis et au Canada, sous forme de boissons et de préparations culinaires.

L’action de la canneberge sur les germes a été établie par de nombreuses études cliniques. Les anthocyanidines qu’elle contient inhibent les adhésines sécrétées par les bactéries. Cet extrait est donc indiqué pour se protéger des crises et éviter le désagrément de troubles urinaires à répétition.

*

*

CARDAMINE

La Cardamine est une plante vivace. Sa floraison se déroule d’avril à mai. C’est une plante glabre, à goût de cresson.

Ses feuilles sont basales en rosette, longuement pétiolées. Ses fleurs sont larges, odorantes et de couleur lilas.

*

*

CAROTTE

  • Daucus carota

  • Partie utilisée: racine

La carotte est une plante bisannuelle, floraison de juin à octobre. Sa racine est pivotante, charnue et blanchâtre. C’est une plante élevée aux tiges striées et creuses.

Son intérêt en phytothérapie est dû à sa précieuse substance, le bêtacarotène transformé dans l’organisme en vitamine A ou « rétinol ». C’est une vitamine de beauté pour la peau et la prépare à l’exposition au soleil. Cette substance renforne la résistance de l’épiderme contre les agressions des UV.

Elle est utile aussi en période de croissance car elle favorise l’assimilation des protéies et la constitution des tissus.

*

*

CASSIS

  • Ribes nigrum

  • Partie utilisée: fruit

Cet arbrisseau chargé de petites grappes sucrées est cultivé depuis le 16°s, notamment en Bourgogne, région d’origine de la fameuse liqueur à la mode par le chanoine Kir. Un traité de 1712, intitulé « les propriétés admirables du Cassis » fut le premier à décrire ses vertus médicinales.

Les baies, très riches en vitamine C, doivent leur coloration intense à des molécules complexex connues pour « piéger » les radicaux libres. Par son activité anti-oxydante, le Cassis s’oppose au vieillissement des parois des vaisseaux sanguins. On l’utilise dans les manifestations fonctionnelles de la fragilité capillaire.

*

*

CASSIS Feuilles

  • Ribes nigrum

A côté du fruit, dont on connaît depuis longtemps les effets favorables sur la circulation, la feuille de cassis a prouvé son intérêt dans le domaine des manifestations articulaires douloureuses, depuis les études pharmacologiques menées dans les années 1990.

La richesse en polyphénols des feuilles du cassis est vraisemblablement à l’origine de ses propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes. L’extrait concentré de feuilles de Cassis aide à restaurer la souplesse et le bon fonctionnement des articulations.

*

*

CHARBON VEGETAL

  • Carbo vegetabilis

Le charbon végétal s’obtient par carbonisation de coques de noix de coco. Un second passage à haute température active et renforce sa capacité d’adsorption.

Il a pour propriété essentielle de fixer les gaz produits dans l’intestin par la fermentation intempestive de certains aliments. A utiliser en cas de digestion difficile avec ballonnements. Il peut être indiqué en traitement d’appoint de la diarrhée en compléments de mesures ditététiques et de réhydratation.

*

*

CHARDON-MARIE

  • Silybum marianum

  • Partie utilisée: fruit

Le chardon-marie est une belle plante bisannuelle aux feuilles tachées de blanc. Les recherche ont permis d’identifier 3 substances (silybine, silychristine, silydianine), hépatoprotecteurs nommé Silymarine. En cas de lésions provoquées par l’alcool elle permet de reconstruire les cellules endommagées. A long terme elle ralentit la progression de la cirrhose.

Utilisée aussi pour venir à bout des hépatites virales. Elle stimule l’écoulement de la vésicule biliaire (insuffisance hépatique). Le chardon-marie est aussi très utile pour la désintoxication médicamenteuse, et est aussi un hémostatique naturel (saignement de nez et règles abondantes).

*

*

CHENOPODE

Il s’agit d’une plante annuelle. Sa floraison varie de juin à octobre. C’est une plante de couleur vert-foncé et d’aspect farineux.

La forme de ses feuilles est variable: lancéolées, triangulaires, dentées, en forme de pattes d’oie.

*

*

CHICOREE

La chicorée est une plante vivace, floraison en juillet et août. Ses feuilles sont alternes, en rosette à la base. La tige est rigide, montrant du lait à la cassure.

Les feuilles apparaissent à l’automne, et les fleurs sont bleu profond.

*

*

CHRYSANTHELLUM

  • Chrysanthellum americanum

  • Partie utilisée: plante entière

Le chrysanthellum est une plante répandue dans les montagnes d’amérique du Sud et a été découvert en Europe depuis peu.

Sa richesse en flavanoïdes et en saponosides lui confère une action bénéfique sur le système circulatoire. Il améliore les artérites des membres inférieurs et la microcirculation des extrémités (utilisé dans la maladie de Raynaud). Il soulage les jambes lourdes.

Le chrysanthellum est aussi un hépatoprotecteur: il préserve le foie des excès alimentaires, des intoxications et des séquelles d’hépatites virales et de cirrhose. Il protège également le pancrés en cas de pancréatite chronique et favorise la sécrétion biliaire et la digestion.

COQUELICOT

  • Papaver rhoeas

  • Partie utilisée: pétale

Le coquelicot est une plante annuelle. De floraison de mai à juillet. C’est une plante herbacée à fleurs rouge éclatant. Ses feuilles sont découpées en lobes. Les pédoncules sont hérissés de poils raides. Fréquent des les céréales et au bord des routes.

Son pétale renferme des alcaloïdes qui ont une action remarquable sur les troubles du sommeil pour l’adulte et l’enfant. Effet sédatif qui fait disparaitre la nervosité, l’anxiété et l’émotivité.

Ces alcaloïdes ont également des effets anti-tussifs augmentées par la présence de mucilages très adoucissants.

*

*

CORNE DE CERF

La corne de cerf est une plante vivace, de floraison d’avril à octobre. C’est une plante herbacée dont les feuilles, à l’apparence des bois du cerf, sont disposées en rosette.

*

*

COURGE huile de pépins

  • Curcubita pepo

  • Partie utilisée: graine

La courge fait partie de la famille des curcubitacées rassemblant bon nombre de légumes. Aux qualités nutritives de la chair s’ajoutent les vertus médicinales de la semence. Longtemps utilisée comme antiparasitaire, la courge intéresse les chercheurs dans la lutte contre le sida.

Les phytostérols présents dans la graine ont un effet bénéfique sur l’hypertrophie bénigne de la glande prostatique. L’huile de pépin de courge contribue ainsi à soulager l’inconfort de la vessie et à faciliter la miction chez les hommes.

*

*

CROCUS

  • Crocus sativus

  • Partie utilisée: stigmate

Le crocus se développe dans un climat sec et aride proche méditerranéen. Sa fleur comporte 3 stigmates, qui sont séchés et pulvérisés pour fabriquer le précieux safran. Le Safran étant certainement l’épice la plus chère au monde (pour 200g de safran: 150.000 fleurs et l’extraction des stigmates se fait manuellement !!).

Il est couramment utilisé dans la médecine persane pour traiter les états dépressifs. Naturel, aussi efficace et sans effet indésirable que la fluoxétine, le crocus est une plante de choix!! Elle est riche en vitamines et en huile essentielle.

*

*

CURCUMA

  • Curcuma longa

  • Partie utilisée: rhizome

Originaire des Indes, le Curcuma est une plante herbacée cultivée en Asie tropicale, en Afrique et aux Antilles. Le rhizome, bouilli, séché et broyé, donne une poudre jaune or, au goût épicé et aux propriétés apéritives. Les médecines orientales le prescrivent traditionnellement dans le traitement des maladies du foie.

Les actifs du Curcuma exercent une action stimulante sur la sécrétion et l’élimination de la bile. Le curcuma trouve ainsi son utilité dans les troubles digestifs liés à la « paresse » du foie.

*

*

CYNORRHODON

  • Eglantier, Rosa canina L

  • Partie utilisée: le fruit

Joli fruit de couleur rouge vif, le cynorrhodon est une des meilleures sources naturelles de Vitamine C.

C’est un remède naturel contre l’asthénie. La vitamine C intervient dans presque toutes les réactions chimiques de l’organisme. Elle favorise l’absorption intestinale du Fer, C’est un puissant anti-oxydant, et protège contres les affections hivernales.

  • Enfant à partir de 6 ans
  • femme enceinte: prise ponctuelle, sur avis médical

*

*

CYPRES

  • Cupressus sempervirens
  • Partie utilisée: cône fructifère

Originaire du pourtour de la mer Egée, le Cyprès est largement cultivé à des fins ornementales dans le Sud de l’Europe.

La composition de ses cônes riches en polyphénols présente un grand intérêt dans le traitement des troubles vasculaires tels les hémorroïdes et les varices. Les flavonoïdes présents ont une action anti-inflammatoire. Le cyprès renferme un taux élevé d’oligomères proanthocyanidoliques aux propriétés veinotoniques recherchées en cas de jambes lourdes (rôle protecteur des membranes).

Publié dans Phytotherapie: lexique | 2 Commentaires »

Les plantes, « H »

Posté par pharmaciedeclavieres le 25 mars 2009

HAMAMELIS

  • Hamamelis virginiana

  • Partie utilisée: feuille

Cet arbuste décoratif porte d’étranges fleurs jaunes sur des branches tortueuses. En Amérique du Nord il est surnommé « Noisetier des sorcières ». En Europe, on l’appelle aussi « Café du Diable ».

L’hamamélis est utilisé depuis très longtemps en pharmacie sous diverses formes. Sa teneur élevée en tanins explique sa capacité à resserrer les fibres musculaires. Ces propriétés sont renforcées par les flavonoïdes protecteurs des parois capillaires. L’extrait d’hamamélis contribue à accélérer le retour veineux pour le confort des jambes.

*

*

HARPAGOPHYTUM

  • Harpagophytum procubens
  • Partie utilisée: racine secondaire

Articulations qui coince, un genou douloureux … avec l’âge, les articulations s’usent, mais quand la douleur devient une gêne, il faut agir!

Il existe une solution efficace pour soulager en douceur: l’HARPAGOPHYTUM

Les plantes recèlent des vertus capables de soulager les manifestations articulaires douloureuses mineures. La racine d’harpagophytum en fait partie.

L’harpagophytum est un anti-douleur et anti-inflammatoire.

Surnommé « griffe du diable » à cause de ses fruits recouverts de crochets acérés, l’harpagophytum doit ses propriétés pharmacologiques à ses racines secondaires. Elles renferment ces précieux principes actifs: les iridoïdes représentés par les glucoiridoïdes.

*

*

HIBISCUS

  • Hibiscus sabdariffa

  • Partie utilisée: fleur

Dans tous les pays tropicaux, les corolles d’Hibiscus aux teintes somptueuses font l’ornement traditionnel de la chevelure des femmes. Parmi les milliers de variétés, Hibiscus sabdariffa est recherchée pour ses propriétés médicinales.

Riche en vitamine C, son infusion rafraîchit et réconforte. Les pétales contiennent des mucilages dont la douceur est appréciée en cosmétique. Parmi les effets bénéfiques de l’Hibiscus, on retient sa capacité à favoriser l’élimination rénale de l’eau.

*

*

HOUBLON

  • Humulus lupulus

  • Partie utilisée: inflorescence femelle

Ses tiges grimpantes peuvent atteindre 7m de haut dans les houblonnières. On l’utilise pour donner son amertume à la bière depuis le 11°s. L’abbesse Hildegarde de Bingen le recommandait contre la mélancolie. En Allemagne, on glisse des fleurs de Houblon dans l’oreiller pour favoriser le sommeil.

Les inflorescences femelles contiennent des principes amers et une huile essentielle reconnue pour ses propriétés sédatives et relaxantes. Le houblon recèle aussi des phytohormones, ce qui le rend utile an cas d’irritabilité liée aux variations du cycle féminin.

*

*

HUILE D’ONAGRE

  • Oenothera biennis

  • Partie utilisée: huile extraite de la graine

Originaire d’Amérique du Nord, l’Onagre ou « primevère du soir », est une belle plante robuste qui épanouit à la nuit tombée ses grandes fleurs jaunes.

Les graines fournissent, après une première pression à froid, une huile précieuse qui doit sa grande efficacité thérapeutique à sa richesse en acides gras essentiels. Cette substance agit en s’opposant aux effets d’une protéine, la prolactine, dont les taux élevés sont impliqués dans l’apparition des troubles associés au syndrome prémenstruel: tension mammaire, ballonnement abdominal, migraine, troubles du caaractère.

*

*

HUILE DE BOURRACHE

  • Borago officinalis
  • Partie utilisée: graine

La Bourrache est originaire de Syrie, c’est une plante annuelle, sa floraison se fait d’avril à septembre. C’est une plante à tige épaisse, cylindrique, creuse. Ses feuilles sont alternes, hérissées de poils.

A partir de ses graines, on extrait une huile très riche en acides gras insaturés participant à la constitution des membranes cellulaires pour prévenir le dessèchement de l’épiderme.

L’huile de Bourrache est utilisée pour prévenir la formation des rides et pour permettre à la peau de retrouver souplesse et tonus. Elle se révèle d’un grand intérêt pour lutter contre les vergetures.

*

*

HUILE DE FOIE DE MORUE

  • Tirée de Gadus morhua

L’huile est tirée du foie de la Morue. Ce poisson des mers froides s’est adpaté à son environnement en stockant d’importantes réserves nutritives dans ses tissus.

L’huile de foie de morue contient des acides gras essentiels particulièrement importants pour les cellules de l’épiderme, d’où son effet bénéfique sur la cicatrisation des gerçures et des crevasses. Sa richesse en vitamine A et D favorise l’assimilation du calcium et sa fixation sur l’os.

Ce complément nutritionnel est conseillé aux femmes après la ménopause.

*

*

HUILE DE PEPINS DE COURGE

  • Curcubita pepo

  • Partie utilisée: graine

La courge fait partie de la famille des curcubitacées rassemblant bon nombre de légumes. Aux qualités nutritives de la chair s’ajoutent les vertus médicinales de la semence. Longtemps utilisée comme antiparasitaire, la courge intéresse les chercheurs dans la lutte contre le sida.

Les phytostérols présents dans la graine ont un effet bénéfique sur l’hypertrophie bénigne de la glande prostatique. L’huile de pépin de courge contribue ainsi à soulager l’inconfort de la vessie et à faciliter la miction chez les hommes.

*

*

HUILE DE SAUMON

  • Partie utilisée: huile de chair de saumon

L’intérêt pour l’huile de saumon est né d’une observation sur la santé des esquimaux: malgré une consommation très importante de matières grasses, ils présentent des taux de mortalité par maladies cardiovasculaires, ainsi que des taux de cholestérol, faibles.

Ces poissons sont riches en acides gras, dits « essentiels » car ne pouvant être fabriqués par l’organisme. Ces acides gras favorisent la fluidité membranaire des cellules, abaissent le taux de triglycérides et éclairicssent le sang. Ils ont par ailleurs une action anti-inflammatoire. Ainsi, l’huile de saumon, consommée régulièrement, permet de prévenir l’athérosclérose et les maladies cardiovasculaires.

*

*

Publié dans Phytotherapie: lexique | Pas de Commentaire »

Les plantes, « M »

Posté par pharmaciedeclavieres le 9 mars 2009

MARRONNIER D’INDE

  • Aesculus hippocastanum

  • Partie utilisée: écorce

En dépit de son nom, le Marronnier d’Inde est originaire des Balkans. Apporté de Turquie au 17°s, ce grand arbre au port majestueux a trouvé place aussitôt dans les parcs et jardins publics de nos villes.

L’écorce du Marronnier d’Inde renferme des hétérosides coumariniques qui lui confèrent une forte activité vitaminique P, renforçant la résistance des vaisseaux sanguins en diminuant leur perméabilité. Son action décongestionnante, due à la présence de flavanoïdes, justifie son usage thérapeutique contre les problèmes circulatoires, et en priorité contre les troubles hémorroïdaires.

*

*

MARRUBE BLANC

  • Marrubium vulgare

  • Partie utilisée: sommité fleurie

Le marrube blanc est une plante vivace à feuilles denteés et duveteuses et à petites fleurs blanches.

Ces petites fleurs blanches contiennent des lactones diterpéniques conférant au Marrube blanc des propriétés sur le système respiratoire. Il fluidifie les sécrétions bronchiques et facilite l’expectoration. Il est antitussif et soigne les toux rebelles. La précense de mucilages adoucissants et anti-inflammatoires est très intéressant dans les inflammations de la gorge. Dilatateur des bronches, il a une action bénéfique sur l’asthme.

*

*

MATE

  • Ilex paraguariensis

  • Partie utilisée: feuille

Le maté est d’abord un arbre, haut de 4 à 10m, cultivé depsuis le 16°s dans ses pays d’origine: Paraguay, Argentine, Brésil. Le même nom désigne la boisson tonique traditionnelle, obtenue par infusion des feuilles, qui joue un grand rôle dans la vie sociale de ces pays.

La caféine, principale molécule active avec la théobromine, confère au maté ses effets stimulants sur le système nerveux central. D’autres composants ont une activité diurétique et drainante. Enfin l’ensemble des actifs serait responsable de la capacité démontrée du maté à mobiliser les réserves adipeuses. D’où son intérêt dans le cadre d’un régime amincissant, accompagné ou non de fatigue transitoire.

*

*

MATRICAIRE

  • Chamomilla recutita Rauschert

  • Partie utilisée: capitule

Très répandue à l’état sauvage dans les terrains incultes, la matricaire est sans doute la plante la plus utilisée au fil des générations. La plante est maintenant sélectionnée et cultivée partout en Europe. Les capitules floraux possèdent une saveur très amère.

La matricaire intervient avec succès sur la sphère digestive, grâce à son activité spasmolytique. Son efficacité est reconnue sur les spasmes gastriques et les crampes abdominales, qu’elle contribue à apaiser.

*

*

MAUVE

La Mauve est une plante bisannuelle, floraison de juin à août. La plante est élevée, et très ramifiée . Ses feuilles sont grandes et palmées et ses grandes fleurs sont de couleur rose violacé.

*

*

MELILOT

  • Melilotus officinalis

  • Partie utilisée: sommité fleurie

Le mélilot officinal se rencontre dans toute l’Europe sur les talus calcaires où ses petites fleurs jaunes, riches en nectar, attirent les insectes butineurs. Son nom vient du grec melilotos, « fleur à miel ».

L’analyse a révélé la richesse du Mélilot en dérivés coumariniques et en tanins, substances bien connues en phlébologie. Ses propriétés veinotoniques et vasculoprotectrices interviennent dans le domaine de la fragilité capillaire.

*

*

MELISSE

  • Melissa officinalis

  • Partie utilisée: feuille

La Mélisse est une plante vivace, qui fleurit d’avril à juillet. Tige sur un rhizome ligneux. A une odeur de citron à la floraison, ses feuilles sont opposées en forme de coeur avec des bords dentelés. C’est une plante velue, vert clair.

L’usage de la Mélisse est reconnue pour son action relaxante et sédative. Elle agit aussi sur les spasmes intestinaux. Elle soigne également les troubles d’origine nerveuse: flatulences, spasmes intestinaux et digestifs, colites, crampes d’estomac, éructations.

La mélisse est conseillée dans les vomissements dus à la grossesse et a une action bénéfique sur les bourdonnements d’oreille.

*

*

MENTHE

La Menthe est naturellement très connue. C’est une plante vivace. Sa floraison varie de juillet à septembre. Ses feuilles sont ovales, avec une inflorescence en épis. Son odeur est caractéristique.

*

*

MILLEPERTUIS

  • Hypericum perforatum
  • partie utilisée: sommité fleurie

Le millepertuis, rayon de soleil contre les idées noires.

Bouquets jaune d’or.

Le millepertuis sauvage s’épanouit sur les terrains secs. Ses bouquets de fleurs jaune d’or éclairent le bord des chemins durant tout l’été. Les feuilles ovales semblent criblées de minuscules trous: il s’agit de vésicule translucides, renfermant des huiles essentielles.

Entre magie et médecine.

Pour nos anciens, c’étaiet une plante bénie, apte à chasser les mauvais esprits. On la récoltait le jour de la Saint-Jean. Pendant des siècles le Millepertuis fut à la bse d’onguents et d’élixirs d’usage populaire, comme le « baume du commandeur » ou « l’eau d’arquebusade ».

Des recherches récentes placent désormais le Millepertuis dans le domaine des troubles de l’humeur: tristesse, idées noires, lassitude, désintérêt, anxiété, troubles du sommeil, …

Quand la déprime est là.

En extrait concentré, 2 à 3 gélules de Millepertuis par jour suffisent. Réservé à l’adulte, déconseillé pendant la grossesse et l’allaitement.

*

*

MYRTILLE

  • Vaccinium myrtillus
  • Partie utilisée: fruit (baie)

Originaire d’Europe et d’Amérique du Nord, la Myrtille est fréquente dans les sous-bois des régions montagneuses. Elle possède des baies noires bleutées riches en anthocyanosides et en tanins.

Les tanins présents ont une action antidiarrhéique et on un effet bénéfique sur les douleurs et les spasmes intestinaux. Cette baie est aussi antibactérienne au niveau intestinal. Les pigments, eux, améliorent la vision nocturne en favorisant la régénération du pourpre rétinien. Il est aussi intéressant de noter une action hypoglycémiante sur les formes légères du diabète non insulino-dépendant (lié au vieillissement).

*

*

Publié dans Phytotherapie: lexique | Pas de Commentaire »

Les plantes, « B »

Posté par pharmaciedeclavieres le 5 mars 2009

BACOPA

  • Bacopa monniera

  • Partie utilisée: parties aériennes

En Inde elle porte le nom de Brahmi et jouit d’une grande réputation comme stimulant des fonctions mentales. Le Bacopa fait partie de la pharmacopée indoue depuis près de 5.000 ans. Il est commun dans les marais et lieux humides des régions tropicales, le long des cours d’eau et des canaux. C’est une petite plante vivace, rampante, très ramifiée, glabre et charnue.

Le bacopa trouve des applications dans le traitement des enfants hyperactifs, souffrant de troubles de l’attention. Pour les adultes, il améliore la vitesse de traitement de l’information et la capacité d’apprentissage et la mémoire. C’est la plante idéale pour les examens.

*

*

BALLOTE

  • Ballota nigra

  • Partie utilisée: sommité fleurie

La ballote est une plante herbacée vivace aux fleurs pourpres, d’odeur forte et très commune en France et en Europe. Son utilisation remonte à l’Antiquité.

Elle possède des propriétés anxiolytiques et antidépressives mises à profit en cas de nervosité, d’anxiété, d’angoisse et de troubles nerveux. Elle est aussi reconnue pour ses propriétés sédatives, pour favoriser l’endormissement chez les anxieux. Antispasmodique puissant, la ballote est utilisée pour calmer les quintes de toux mais aussi pour lutter contre les spasmes digestifs douloureux.

*

*

BAMBOU

  • Bambusa arundinacea

  • Partie utilisée: tige

L’extraordinaire famille des bambous compte plus de 1.300 espèces. On peut en admirer un grand nombre en visitant la Bambouseraie d’Anduze (Gard). Le bambou épineux se distingue par une teneur en matières minérales très importante (silice).

La silice participe à la solidité de la trame osseuse. L’apport minéral a également pour effet d’augmenter la résistance du tissu conjonctif aidant à prévenir la dégénérescence du cartilage, caractéristique de l’arthrose.

*

*

BARDANE

  • Arctium lappa
  • partie utilisée: racine

La Bardane, une dépurative très inventive.

Copiée par l’homme.

Au printemps, la Bardane se garnit de capitules floraux: les « gratterons ». Chacune des bractées est munie d’un crochet qui se fixe aux toisons et aux vêtements. Une fois mûrs, les gratterons sont transportés par l’animal ou l’homme. Les graines de la Bardane sont donc disséminées au bord des chemins. Ce système inventif a donné l’idée des bandes auto-agrippantes de nos chaussures.

Récolté au printemps.

La plante, de haute taille, possède une racine volumineuse (s’enfonce jusqu’à 1m dans le sol), très appréciée comme légume en Asie. Pour l’usage médicinal, on la prélève avant l’éclosion des fleurs. Les nombreux composés qu’elle renferme (insuline, mucilages, …) sont à l’origine d’intéressantes propriétés anti-inflammatoires et anti-microbiennes.

Plante bisannuelle, floraison juillet-août, feuilles velues, fleurs portent des « crochets » qui s’accrochent aux vêtements. On la trouve près des maisons. Les racines s’utilisent comme les salsifis et les feuilles comme les épinards.

Pour faire peau nette.

Jouet végétal pendant l’enfance, la Bardane se révèle remède précieux à l’adolescence. C’est la plante désignée des problèmes liés à l’excès de sébum: peau grasse, rougeurs, boutons d’acné … On conseille la prise conjointe d’extrait de Pensée Sauvage, afin de renforcer l’activité dépurative en anti-séborrhéique.

*

*

BIGARADIER

  • Citrus aurantium

  • Partie utilisée: écorce du fruit

Petit arbre originaire d’Indochinen l’oranger amer, ou Bigaradier, est cultivé dans tout le bassin méditerranéen. Les feuilles sont consommées en infusions digestives, les zestes utilisés en liquoristerie. Les fleurs au parfum intense constituent la base de l’eau de fleur d’oranger. Le fruit, de saveur très amère, donne une confiture appréciée.

L’écorce de l’Orange amère renferme, outre des huiles essentielles, des amines adrénergiques, dont certaines ont pour effet d’augmenter la thermogénèse. Ces composants sont utilisés dans le but d’activer la combustion des réserves graisseuses de l’organisme.

*

*

BLE, huile de germe

  • Triticum sativum

  • Partie utilisée: huile extraite du germe

Le blé est une céréale d’une prodigieuse ancienneté, cultivé depuis plus de 8.000 ans en Mésopotamie. C’est une des bases de l’alimentation et représente un potentiel unique en santé.

Le germe de blé constitue la partie « vivante » de la graine et renferme tous les constituants. L’huile qui en est extraite a une forte teneur en acides gras essentiels. Ses constituants ont une action bénéfique sur l’athérosclérose en évitant les dépôts de cholestérol et de graisses sur les parois des artères. Présence de Vitamine E, antioxydant.

*

*

BOLDO

  • Peumus boldus Molina

  • Partie utilisée: feuille

Au Chili, le Boldo est une plante providentielle: on mange ses amandes en dessert et ses feuilles comme condiment, on utilise l’écorce en tannerie et le bois pour faire du charbon.

Plusieurs études ont mis en évidence son pouvoir hépatoprotecteur. Son principe actif présent dans la feuille est un alcaloïde aux propriétés cholagogues et cholérétiques, favorisant la sécrétion et l’évacuation de la bile. Le boldo est recommandé pour une meilleure digestion des aliments, et pour l’accélération du transit.

*

*

BOURRACHE

  • Borago officinalis
  • Partie utilisée: graine

La Bourrache est originaire de Syrie, c’est une plante annuelle, sa floraison se fait d’avril à septembre. C’est une plante à tige épaisse, cylindrique, creuse. Ses feuilles sont alternes, hérissées de poils.

A partir de ses graines, on extrait une huile très riche en acides gras insaturés participant à la constitution des membranes cellulaires pour prévenir le dessèchement de l’épiderme.

L’huile de Bourrache est utilisée pour prévenir la formation des rides et pour permettre à la peau de retrouver souplesse et tonus. Elle se révèle d’un grand intérêt pour lutter contre les vergetures.

*

*

BROCOLI

  • Brassica oleracera
  • Partie utilisée: inflorescence

Variété de chou originaure des bords de la méditerranée, le brocoli fut très tôt adopté comme la plante alimentaire en Italie. Son nom vient de l’italien « broccolo » qui veut dire « petite pousse ». Il fut introduit en France par Catherine de Médicis.

Il est reconnu pour son action régulatrice sur les acidités de l’estomac. Très riche en antioxydants, il contient des dérivés soufrés dont l’activité bactériostatique a été démontrée sur le germe responsable des ulcères de l’estomac.

*

*

BRUYERE

  • Erica cinerea
  • Partie utilisée: fleur

Typique des paysages de landes ou des cévennes, les bruyères composent de somptueux tapis. Dans le langage symbolique, la fleur de bruyère évoque « la rêverie solitaire ».

Connues de tous temps, les propriétés de la bruyère se vérifient à la lumière des connaissances actuelles. Dotée d’un fort pouvoir diurétique, la Bruyère favorise l’élimination des urines chargées de toxines, d’où son utilité lors des inflammations aiguës bénignes de l’appareil urinaire.

*

*

BUSSEROLE

  • Arctostaphylos uva-ursi

  • Partie utilisée: feuille

Commune dans les montagnes d’Europe, la Busserole est un arbrisseau toujours vert, dont les baies écarlates passent pour attirer les ours, d’où son nom latin uva ursi, raisin d’ours.

Sa feuille est riche en arbutoside, qui se transforme en hydroquinone, efficace contre les germes infectieux. Son action bien ciblée contribue ainsi à assainir les voies urinaires.

*

*

Publié dans Phytotherapie: lexique | Pas de Commentaire »

Les plantes, « G »

Posté par pharmaciedeclavieres le 5 mars 2009

GARCINIA

  • Garcinia cambogia

  • Partie utilisée: péricarpe du fruit

Le Garcinia est un arbuste originaire du Sud-Est asiatique, très utilisé dans la préparation du curry. Ses vertus médicinales purgatives de sa gomme sont connues depuis des siècles.

Sa peau révèle la présence d’un acide de fruit(AHC) qui régule le poids corporel et l’appétit. Il inhibe la production par le foie de l’enzyme qui joue un rôle clé dans la transformation des sucres en triglycérides et lipoprotéines de basse densité (LDL). Il provoque un ralentissement de la production et du stockage des graisses. Le garcinia est réputé en outre pour diminuer les envies sucrées et freiner la consommation alimentaire.

*

*

GATTILIER

  • Vitex agnus-castus

  • Partie utilisée: fruit

Répandu dans les régions méditerranéennes, le Gattilier est un bel arbuste aromatique, porteur de hampes florales mauves. Les fruits ressemblent à des grains de poivre. Les auteurs anciens s’accordaient à lui attribuer des vertus anaphrodisiaques sur la gent masculine.

Le gattilier exerce une action lutéotrope intervenant ainsi dans le cycle menstruel. Il a aussi une influence sur la sécrétion hormonale qui gouverne la lactation. La plante est traditionnellement utilisée en cas de règles douloureuses.

Elusanes Gattilier.

*

*

GELEE ROYALE

  • Apis mellifica

  • Production de l’abeille

Elaborée par les abeilles ouvrières, cette gelée d’un blanc nacré est la nourriture exclusive de la reine, qui bénéficie d’une longévité extraordinaire. Depuis cette découverte, les apiculteurs prélèvent dans chaque ruche une petite part de ce produit précieux.

La gelée royale apporte des vitamines B, des sels minéraux et des oligoéléments, ainsi que des acides aminés et des acides gras insaturés. Une cure de gelée royale aide l’organisme à préserver son énergie vitale et a se défendre contre les agressions, en particulier en période hivernale.

*

*

GINGEMBRE

  • Zingiber officinale

  • Partie utilisée: rhizome

En poudre ou confit, le Gingembre est apprécié pour son arôme camphré et sa saveur puissante. C’est le rhizome séché que l’on utilise. La plante est cultivée en Inde, en Chine et à la Jamaïque. Ses fleurs très colorées étant stériles, on ne peut la reproduire que par division du rhizome, ce qui lui confère encore plus de valeur.

Réputé comme stimulant sexuel, le Gingembre est reconnu pour son efficacité sur les troubles digestifs, il réduit les nausées, vomissements et autres désagréments du mal des transports. Il a une action sédative sur la muqueuse de l’estomac.

*

*

GINKGO

  • Ginkgo biloba

  • Partie utilisée: feuille

Véritable fossile vivant, le Ginkgo est apparu sur Terre peu avant les dinosaures. Sa longévité est légendaire: en Chine, dont il est originaire, les arbres les plus âgés ont plus de 4.000 ans.

La feuille recèle les ginkgolides, associés à des flavanoïdes et des anti-oxydants. A la fois toniques et protecteurs vasculaires, ces actifs ont en plus un effet dilatateur sur les artères. Cette synergie explique son intérêt sur les symptômes de l’insuffisance vasculaire cérébrale.

*

*

GINSENG

  • Panax ginseng

  • partie utilisée: racine

Dans la Chine ancienne, le Ginseg était réservé aux castes supérieures. On lui prêtait le pouvoir de conserver la jeunesse. Sa réputation, répandue dans toute l’Asie, a gagné l’Occident au 18° siècle.

Ses actifs spécifiques améliorent les échanges énergétiques, augmentent l’oxygénation des cellules et favorisent la synthèse des neuromédiateurs. D’où ses effets bénéfiques sur la résistance physique et l’énergie sexuelle et intellectuelle. Il combat également les effets du stress.

*

*

GUARANA

  • Paullinia cupana
  • partie utilisée: graine

Le guarana, l’effet activateur.

En Amérique du Sud, les graines de Guarana sont réputées pour leurs effets toniques, voire aphrodisiaques … Les brésiliens sont de grands consommateurs de boissons au Guarana.

Le principal actif est la caféine: la graine en contient plus de 9%. Célèbre comme stimulant du système nerveux central, la caféine se recommande depuis peu pour activer la lipolyse (déstockage et combustion des graisses).

La caféine exerce également une activité directe sur les zones à cellulite, d’où son intérêt en gel anti-capitons.

Nos Produits: Elusanes Guarana

Publié dans Phytotherapie: lexique | Pas de Commentaire »

1234
 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur