Les plantes, « U »

Posté par pharmaciedeclavieres le 22 décembre 2010

UNGURAHUA

L’Ungurahua est un palmier originaire de la Haute Amazonie. Certains peuples considèrent que l’esprit de l’arbre les protège quand ils partent au combat et qu’il augmente le pouvoir des chamanes lors de leurs rituels. L’huile d’Ungurahua est exceptionnellement concentrée en oméga 9 (82-85%), elle nourrit intensément et accélère la réparation de la peau.

ungurahua.jpg 

*

*

Publié dans Phytotherapie: lexique | Pas de Commentaire »

Lexique des plantes

Posté par pharmaciedeclavieres le 6 octobre 2009

La phytothérapie est l’emploi de plantes ou de médicaments à base de plantes pour soigner les différents maux dont nous pouvons être victimes.

Ce lexique a pour but de les répertorier (+de 100) et d’en faire une courte description, aller à l’essentiel !

Les différentes Huiles (Onagre, saumon …) sont répertoriées à la lettre « H ».

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Publié dans Phytotherapie: lexique | Pas de Commentaire »

Les plantes, « V »

Posté par pharmaciedeclavieres le 23 avril 2009

VALERIANE

  • Valeriana officinalis
  • Partie utilisée: racine

La Valériane était utilisée bien avant l’époque des romains pour traiter les insomnies. Ces derniers l’ont employée pour lutter contre les palpitations cardiaques et les amérindiens, contre les troubles épileptiques.

La Valériane se reconnait à ses coutonnes de fleurs roses visibles de mai à août, à sa taille (2m de haut) et à l’odeur de sa racine. Elle pousse dans les lieux humides.

La plante est riche en huile essentielle et de composés, leur action conjuguée produits des effets sédatifs et relaxants pour réduire la nervosité et l’agitation liées au stress. Ils améliorent également la concentration et l’humeur.

La valériane favorise l’endormissement, est anticonvulsive, est aussi employée avec grand succès dans les cures de désintoxication tabagique.

valeriane.jpg  ELUSANES contre le stress, …

*

VERVEINE ODORANTE

  • Lippia citriodora

  • Partie utilisée: feuille

Très différente de la verveine officinale, cette espèce possède des feuilles de forme allongée, disposées par trois sur la tige. Les parties de la plante dégage une odeur de citron quand on la froisse.

Les feuilles contiennent des flavones particulières ainsi qu’une huile essentielle (composant: citral). Reconnue pour ses propriétés relaxantes, la verveine odorante est fréquemment recommandée lorsque dses spasmes digestifs troublent le sommeil.

*

*

VIGNE ROUGE

  • Vitis vinifera
  • Partie utilisée: feuille

L’histoire de la vigne et du vin est si ancienne qu’elle se confond avec l’histoire de l’homme. La bible fait remonter la culture de la vigne à Noé. Les premières traces de ceps de vigne cultivée ont été relevées dans le Caucase et datent d’il y a plus de 7.000 ans.

La vigne rouge est une plante ligneuse à tige grimpante munie de vrilles. Ses feuilles sont vertes au printemps et rouge-sang à l’automne.

Ses propriétés bénéfiques reposent sur la présence de diverses substances offrant aux vaisseaux sanguins une protection rapprochée. Les anthocyanosides présentent une importante activité vitaminique P qui combat l’insuffisance veineuse et la fragilité capillaire cutanée. Les tanins favorisent la contraction des cellules musculaires des vaisseaux. La présence de proanthocyanidols permet une action anti-radicaux libres et une stabilisation du collagène des membranes des vaisseaux.

Ainsi la Vigne rouge tonifie les veines, d’où son utilisation dans les problèmes de jambes lourdes, varices, couperose, fragilité capillaire et permet également de soulager les hémorroïdes.

*

Publié dans Phytotherapie: lexique | Pas de Commentaire »

Les plantes, « R »

Posté par pharmaciedeclavieres le 23 avril 2009

RADIS NOIR

  • Raphanus sativus niger
  • Partie utilisée: racine

Le Radis noir est une plante sauvage, d’origine inconnue, saluées pour ses vertus digestives particulièrement. Sa culture remonterait à l’Egypte des pharaons. Dans nos pays, on récolte sa racine à la fin de l’été, elle est noire à la chair blanche.

La racine est riche en sels minéraux et vitamines, notamment des composées organiques soufrés pour le drainage du foie et de la vésicule biliaire. Le radis noir est également un antispasmodique. C’est donc un draineur hépato-biliaire.

radisnoir.jpg  ELUSANES Radis Noir

*

*

RAISIN, MARC

  • Vitis vinifera

  • Partie utilisée: rafle et peau des baies

Le marc de raisin se compose de grappes pressées dont le jus a été extrait.

Certains actifs du marc de raisin s’opposent à la transformation des excédents alimentaires en réserves lipidiques. De plus, grâce aux propriétés veinotoniques bien connues de la Vigne, le marc de raisin intervient contre le ralentissement de la micro-circulation, phénomène à l’origine de l’invasion cellulitique.

*

*

REINE DES PRES

  • Spiraea ulmaria

  • Partie utilisée: sommité fleurie

Grande plante élégante, abondante dans les prairies humides, la Reine des Près porte le nom savant de Spirée, d’où est tiré le mot « aspirine ». Ses fleurs au parfum délicieux contiennent des dérivés salicylés, à l’origine de ses propriétés anti-douleurs.

La Reine des prés est conseillée pour favoriser l’apaisement des sensations douloureuses telles que les maux de tête, les maux de dents, et les manifestations articulaires mineures, en particulier celles d’origine inflammatoire. Elle possède en outre des propriétés fébrifuges qui la rendent intéressante dans les états grippaux avec fièvre et douleurs.

*

*

RHODIOLA

  • Rhodiola rosea
  • Partie utilisée: rhizome

Cette petite plante vivace, capable de résister aux climats extrêmes, est d’usage millénaire en Sibérie et Scandinavie. Les médecins russes ont été les premiers à l’étudier, en l’incluant dans la préparation des cosmonautes et des athlètes olympiques.

Le Rhodiola agit comme stimulant du système nerveux central. Ses propriétés adaptogènes contribuent à augmenter la capacité de l’organisme à résister au stress.

*

*

ROMARIN

  • Rosmarinus officinalis

  • Partie utilisée: feuille

Le Romarin est un arbrisseau des régions méditerranéennes poussant sur sols calcaires, à l’état sauvage ou cultivé. Ses feuilles renferment une huile essentielle à laquelle il doit ses propriétés sur le système digestif.

Le romarin stimule le fonctionnement de la vésicule biliaire. Il est indiqué dans l’insuffisance hépatique. Il agit sur les fermentations intestinales et sur les douleurs abdominales qu’elles entraînent, en calmant les spasmes. Par son effet relaxant sur les muscles lisses du système respiratoire, il calme aussi la toux et contribue au confort de l’asthmatique.

*

*

 

Publié dans Phytotherapie: lexique | Pas de Commentaire »

Les plantes, « Q »

Posté par pharmaciedeclavieres le 22 avril 2009

QUEUE DE CERISE

  • Prunus cerasus

  • Partie utilisée: pédoncule du fruit

Sauvage en Asie occidentale, le cerisier a été introduit en Europe dès l’antiquité. La médecine populaire utilise depuis des siècles les pédoncules pour leur propriétés diurétiques et dépuratives.

Ces actions sont dues aux flavonoïdes et sels de potassium qui stimulent l’élimination urinaire et digestive permettant le nettoyage de l’organisme. La queue de cerise est un remède de choix pour combattre les rétentions d’eau, sans effet indésirable. En stimulant la diurèse, elle favorise également l’élimination des calculs urinaires et traite les hypertensions modérées.

*

*

QUINQUINA

  • Cinchona succirubra
  • Partie utilisée: écorce

C’est au 17° siècle que la « fièvre des marécages » fut enfin combattue par un médicament efficace: la poudre de quinquina.

Le principal actif, la quinine, est un remarquable anti-infectieux. L’extrait de quinquina rouge est conseillé en cas de fièvre légère et d’état grippal.

quinquina.jpg 

Publié dans Phytotherapie: lexique | Pas de Commentaire »

Les plantes, « L »

Posté par pharmaciedeclavieres le 22 avril 2009

LAMIER BLANC

  • Lamium album

  • Partie utilisée: sommité fleurie

Le lamier blanc se rencontre par touffes dans les prairies, les haies et aux bords des chemins. Ses feuilles ressemblent à celle de l’ortie mais ne sont pas urticantes. Ses jolies fleurs à grande corolle blanche renferment des tanins, mucilages et autres flavonoïdes.

Le lamier blanc constitue un bon traitement de fond de la goutte car c’est un excellent dépuratif permettant une élimination rénale et digestive de l’acide urique. Les tanins ont un effet astringent sur les muqueuses ce qui les rend très utiles dans le cadre des traitements des pertes blanches et des saignements utérins entre les règles ou après la ménopause.

*

*

LEVURE DE BIERE

  • Saccharomyces cerevisiae et saccharomyces boulardii
  • Partie utilisée: paillettes

La levure de bière est un champignon microscopique constituée de cellules arrondies ou ovoïdes, traditionnellement utilisée à la fermentation de la bière. C’est une source de minéraux: fer, phosphore, potassium.

Son effet bienfaisant est démontré sur les problèmes de peau sèche et fatiguée, peau acnéique, sur les ongles cassants et les cheveux fourchus et sans tonus. Elle rééquilibre la flore bactérienne après une infection intestinale.

*

*

LIN, graine

  • Linum Usitatissimum
  • Partie utilisée: graine

Le lin est cultivé depuis si longtemps dans toutes les régions tempérées du globe que son origine géographique est incertaine. On a retrouvé en Suisse des fragments de tissus datant de 10.000 ans avant JC. Les égyptiens qui l’utilisaient pour leurs momifications étaient des maîtres dans l’art du tissage du Lin.

Chacun connaît le lin pour sa fibre textile. Mais on connaît moins les vertus thérapeutiques et diététiques de sa graine riche en fibres et en huile polyinsaturée. La graine de lin accélère le transit, lubrifie les selles et augmente leur volume. C’est un laxatif efficace mais doux. Elle traite aussi les douleurs abdominales et les colites. Très efficace également contre la ménopause.

*

*

LIN, huile

  • Linum Usitatissimum
  • Partie utilisée: huile extraite de la graine
  • L’huile contenue dans les graines en forte proportion (46%) est aussi celle qui possède le plus fort taux d’oméga 3. Indispensable à notre vie, ils ne peuvent être synthétisés par l’organisme et doivent donc être apportés par l’alimentation. L’huile de lin participe à la nutrition du cerveau, fluidifie les membranes, améliore les échanges cellulaires et l’équilibre nerveux, et diminue le taux de cholestérol. Grâce aussi à des AGE oméga6, elle améliore la qualité de la peau.

    *

    *

    LITHOTHAME

    • Lithothamnium calcareum

    • Partie utilisée: thalle

    Le lithothame est une petite algue calcaire qui a la propriété de cristalliser sur son thalle les éléments minéraux contenus dans l’eau de mer. Les pertes de minéraux dues à notre « mode de vie » de nos jours, fragilisent la plupart des organes, provoquant notamment des problèmes d’ostéoporose et des affections rhumatismales.

    Le lithothame comble ces pertes grâce aux substances minérales marines qu’il contient, mais aussi par sa richesse en carbonate de calcium. Ce dernier neutralise l’acidité gastrique et celle de l’organisme. Ces 2 pouvoirs antiacide et reminéralisant font du Lithothame un produit de base en rhumatologie.

     

Publié dans Phytotherapie: lexique | Pas de Commentaire »

1234
 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur