Vocabulaire pour mieux comprendre l’action des plantes

Posté par pharmaciedeclavieres le 4 mai 2009

Adoucissant (ou émollient): apaise les réactions inflammatoires au niveau de la peau et des muqueuses.

Adsorbant: capable de fixer un gaz, donc de favoriser son élimination.

Analgésique: diminue la douleur

Antalgique: combat la douleur

Antiasthénique: redonne du tonus et de l’énergie vitale

Antidiarrhéique: combat les diarrhées par une action adsorbante, astringente, désinfectante ou modératrice du transit

Anti-infectieux (ou antiseptique): empêche le développement des germes

Anti-inflammatoire: modère les réactions inflammatoires de l’organisme

Antinauséeux (ou antivomitif): combat les nausées d’origine digestive ou nerveuse

Antioxydant: s’oppose au phénomène d’oxydation par les radicaux libres, qui se traduit par le vieillissement prématuré de nos cellules

Anti-séborrhéique: modère la séborrhée (sécrétion du film lipidique protecteur de la peau)

Anti-spasmodique: soulage les spasmes douloureux, en apaisant l’influx nerveux et en décontractant les fibres musculaires

Antitussif: calme la toux et les irritations du pharynx

Astringent: resserre les tissus

Calmant (ou sédatif): apaise et régularise l’activité nerveuse

Carminatif: favorise l’élimination des gaz intestinaux

Cholagogue: favorise l’évacuation intestinale de la bile, nécessaire à la digestion des corps gras

Cholérétique: stimule la sécrétion de la bile par le foie

Dépuratif: favorise l’élimination des résidus et des toxines

Digestif (ou stomachique): facilite la digestion au niveau de l’estomac

Diurétique: contribue à l’élimination de l’eau, en augmentant la volume des urines

Expectorant: favorise l’expulsion par la toux des mucosités qui encombrent les bronches

Fébrifuge (ou antipyrétique): prévient ou fait baisser la fièvre

Hormonomimétique: imite l’action des hormones

Hypnotique (ou somnifère): favorise le sommeil

Hypocholestérolémiant: abaisse le taux de cholestérol dans le sang, réduisant ainsi les risques d’athérosclérose

Hypotenseur: contribue à abaisser la tension artérielle

Immunostimulant: stimule le système de défense de l’organisme contre les attaques infectieuses

Laxatif: facilite l’évacuation des selles

Stimulant: excite l’activité d’un organe, d’un système ou de l’organsime tout entier

Tonique: exerce une action énergisante

Vasoconstricteur: favorise la diminution du diamètre des vaisseaux sanguins

Veinotonique: stimule le tonus des parois des veines et des capillaires

Publié dans Phytotherapie: les plantes | Pas de Commentaire »

le rôle des plantes dépuratives

Posté par pharmaciedeclavieres le 9 avril 2009

Pour les peaux à problèmes.

Teint brouillé, peau luisante, comédons et boutons … c’est le cortège désolant des problèmes de peau les plus courants.

Leur origine commune est la production excessive de sébum, liée à un déséquilibre hormonal; ils se manifestent généralement à l’adolescence, mais persistent parfois à l’âge adulte.

Parmi les plantes dépuratives et détoxifiantes, certaines manifestent un tropisme particulier pour la peau:

  • la pensée sauvage, intéressante en cas d’excès séborrhéique,
  • la bardane, à utiliser en cas d’acné modéré.

Nos conseils: appliquer des soins dermocosmétiques adaptés, se méfier du soleil, éviter les orgies de sucre et faire des cures de fruits frais.

Publié dans Phytotherapie: les plantes | Pas de Commentaire »

Précautions avec les plantes sauvages

Posté par pharmaciedeclavieres le 6 avril 2009

Certaines plantes sauvages sont à utiliser avec précaution.

Les pollens du plantain, de l’armoise et de l’oseille sont allergisants comme les poils urticants de l’ortie.

L’oseille est déconseillée chez les goutteux et les personnes présentant des rhumatismes, les fleurs du coquelicot, très légèrement narcotiques, peuvent conduire à des réactions d’intolérance.

Le suc de l’alchillée est photosensibilisant.

L’armoise est abortive et donc déconseillée aux femmes enceinte.

Quant au feuilles de ficaire et de chicorée, il convient de toujours les consommer très jeunes, fraîches, avant floraison.

La flore française compte plusieurs milliers d’espèces de plantes sauvages, c’est pourquoi il est impératif d’avoir un guide botanique, avec photos et/ou croquis, qui pourra vous aider dans l’identification des végétaux. Au moindre doute, prenez conseil auprès de votre pharmacien, ou envoyez nous des photos, et abstenez-vous de consommer une plante qui ne sera pas identifiée avec certitude.

Publié dans Phytotherapie: les plantes | Pas de Commentaire »

Glossaire des plantes

Posté par pharmaciedeclavieres le 6 avril 2009

- Alterne: ce dit de feuilles insérées isolément.

- Bulbe: tige très courte, renflée, porteuse de feuilles.

- Bulbille: petit bulbe, susceptible, après s’être détaché, de se développer en une autre plante.

- Capitule: inflorescence formée de fleurs à pétioles très courts.

- Foliole: division de premier ordre d’une feuille.

- Glabre: sans poils.

- Halophile: qui vit dans les sols salins.

- Lancéolé: ce dit d’un organe végétal allongé en forme de fer de lance.

- Limbe: partie aplatie de la feuille portée par la pétiole

- Panicule: grappe composée de fleurs.

- Pédoncule: portion de tige portant une fleur.

- Pétiole: signifie « petit pied ».

- Plante annuelle: ce dit d’une plante qui ne vit qu’une année.

- Plante bisannuelle: ce dit d’une plante qui vit 2 an et fleurit la 2° année.

- Plante herbacée: qui a l’apparence d’une herbe.

- Plante vivace: ce dit d’une plante qui vit plusieurs années.

- Rhizome: tige souterraine à croissance horizontale.

Publié dans Phytotherapie: les plantes | Pas de Commentaire »

Histoires parallèles

Posté par pharmaciedeclavieres le 2 avril 2009

La saule, la spirée et l’aspirine.

On pensait avant que la Saule et la Reine des Près, plantes des marécages, devaient nécessairement guérir les maladies liées à l’humidité, telles que fièvre, douleures de jointures, … Intuition juste!

Au 19°s, le pharmacien Leroux extrait de l’écorce du Saule Salix alba, une poudre qu’il nomme « salicine ».

Puis on découvre aussi des dérivés salicylés dans la Reine des Près. Cette espèce appelée Spirée, sera à l’origine du nom commercial de l’acide acétylsalicylique, l’ASPIRINE.

Mais la reine des près n’a pas dit son dernier mot! Elle possède d’autres propriétés, et surtout elle est très riche en tanins, protecteurs de la muqueuse de l’estomac.

Publié dans Phytotherapie: les plantes | Pas de Commentaire »

Le gingembre, reconnu!

Posté par pharmaciedeclavieres le 1 avril 2009

Le gingembre, reconnu par la NASA et par l’OMS!

Comme la plupart des plantes médicinales, le Gingembre agit sans provoquer d’effets indésirables, tels que somnolence et difficulté de concentration.

Un atout primordial pour des spationautes en mission!

Voilà pourquoi les responsables des vols habités de la NASA ont inclus le Gingembre dans la pharmacie de bord. Les équipages victimes du mal de l’espace ont ainsi l’assurance de calmer leur état nauséux, sans risquer de s’endormir aux commandes.

Récemment, l’utilisation du gingembre a été citée par l’Organisation Mondiale de la Santé OMS, pour son intérêt contre les nausées de la femme enceinte.

Publié dans Nos conseils: grossesse et allaitement, Phytotherapie: les plantes | Pas de Commentaire »

123
 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur