Quel comportement alimentaire après l’arrêt du tabac?

Posté par pharmaciedeclavieres le 22 décembre 2010

L’arrêt de la cigarette entraîne une prise de poids indésirable qui constitue un frein à la volonté de sevrage.

Boire de l’eau me sera une aide efficace. VRAI

C’est l’une de vos principales alliées pour lutter contre les habitudes liées à la gestuelle. Boire de l’eau vous permet de porter régulièrement un objet à votre bouche et vous occupe les mains. Vous boirez sans doute en grande quantité les premiers jours du sevrage, ce n’est pas un problème: l’eau a un effet coupe-faim et opère un drainage utile de votre organisme. Régulez votre consommation car boir en grande quantité dilate l’estomac et ne fait qu’amplifier votre sensation de faim.

Je peux tout de même continuer le grignotage. FAUX

Vous avez peut-être déjà tendance à grignoter avant d’arrêter de fumer et vous n’y prêtiez pas attention. La situation se corse: vous grignotez encore plus et votre poids risque de monter en flèche. Prévoyez plusieurs petites collations dans la journée, surtout au début, pour éviter de manger n’importe quoi, n’importe quand.

Les modérateurs d’appétit réguleront ma sensation de faim. VRAI

La plupart des médicaments coupe-faim ont été interdits car ils étaient inefficaces ou dangereux pour la santé. Vous trouverez en vente libre des modérateurs d’appétit: compléments alimentaires à base de fibres végétales ou d’extraits gélatineux d’algues. Ils gonflent dans l’estomac et ralentissent la vidange gastrique, donnant une impression de plénitude. Ils ne sont pas dangereux pour la santé et peuvent vous aider ponctuellement si votre appétit a réellement augmenté.

Je peux alors compenser par le sucre. FAUX

La nicotine modifie le métabolisme des glucides. Il est tout à fait probable que vous vous découvriez un intérêt pour le sucre, un attrait pour les desserts et une envie irrésistible de manger des bonbons ou de boire des sodas. Optez pour les produits light!

J’opte pour une cure de vitamines. VRAI

Séduisants, car ils donnent du tonus et vous apportent des antioxydants dont vous manquez peut-être, les compléments de vitamines et de minéraux ne doivent cependant pas être consommés à outrance et de façon non ciblée. Optez pour les formules complètes (vitamines+oligo-éléments+minéraux), couvrant 100% des besoins pour la journée.

Publié dans Anti-Tabac, Nutrition: idees recues | 4 Commentaires »

« Je souhaite arrêter de fumer »

Posté par pharmaciedeclavieres le 4 mars 2009

Parfois, le sevrage tabagique représente une épreuve insurmontable. En renforçant les motivations du patient et en l’encadrant, il est possible d’optimiser la réussite de cette épreuve.

La fumée, un cocktail explosif.

Plus de 3000 substances sont identifiées dans la fumée de tabac dont 4 très toxiques:

  • La nicotine: principal facteur de dépendance, elle passe très vite dans le sang et favorise l’athérosclérose, libère les hormones su stress et accélère le rythme cardiaque.
  • Les goudrons: augmentent le nombre de cancers par dépôt au niveau des bronches, bouche, pharynx et larynx
  • Le monoxyde de carbone empêche en partie l’hémoglobine de remplir sa fonction de transport d’oxygène.
  • Les agents irritants (acroléine) provoquent une inflammation et une augmentation des sécrétions bronchiques.

Les 3 dépendances du fumeur.

- La dépendance physique à la nicotine: irritabilité, anxiété, difficultés de concentration, somnolence, augmentation de l’appétit et du poids, maux de tête, déprime, toux, …

- La dépendance comportementale liée à la répétition des gestes

- La dépendance psychologique: son traitement consiste à accepter le deuil de la cigarette tout en trouvant une activité que le fumeur aime et qui le détend.

Les différents types de substituts nicotiniques.

Nos conseils.

- Passer régulièrement à la pharmacie pour faire ensemble le point sur votre traitement.

- Consultation médicale pour les femmes enceinte, personnes ayant des antécédents cardiaques

- Les petits trucs: choisir le bon moment pour arrêter, faire disparaitres les objets rappelant la cigarette, éviter le contact avec les fumeurs, réapprendre à « respirer », se relaxer, adopter une alimentation légère, éviter l’alcool, le café, le thé, …

- Surveiller les effets secondaires des substituts nicotiniques: gorge irritée, douleur d’estomac, nausées, palpitations, nervosité, trouble du sommeil, …

Publié dans Anti-Tabac | 2 Commentaires »

Remboursement des substituts nicotiniques

Posté par pharmaciedeclavieres le 1 juillet 2008

Accompagner l’arrêt du tabac par des substituts nicotiniques
Pour accompagner la loi sur l’interdiction totale de fumer dans les lieux publics, le Gouvernement a souhaité favoriser la démarche du fumeur qui décide d’ arrêter de fumer. Concrètement, le remboursement d’une partie des médicaments d’aide au sevrage tabagique a été proposé. Les substituts nicotiniques en vente libre en pharmacie depuis 1999 et autorisés à partir de 15 ans ont démontré leur pertinence : ils multiplient par deux la réussite d’un sevrage tabagique. Depuis le 1er février 2007, l’Assurance maladie a ainsi opté pour le remboursement des traitements par substituts nicotiniques comme les patchs, timbres, gommes, pastilles et autres inhalateurs pour un montant maximal de 50 euros par an et par personne. Un cadre qui correspond à un mois de traitement pour faciliter l’ arrêt du tabac.

Comment procéder ?
Pour bénéficier de cette mesure, il faut suivre un processus bien bordé. Le médecin traitant doit tout d’abord rédiger une ordonnance consacrée exclusivement aux substituts nicotiniques. Aucun autre traitement ne doit y figurer. En échange, le pharmacien délivre les substituts nicotiniques sous la forme recommandée. Attention, le tiers payant n’est pas accepté et le patient doit régler le pharmacien en direct : il sera remboursé ultérieurement par sa caisse d’Assurance maladie à hauteur de 50 euros maximum. Au préalable, le pharmacien aura envoyé directement, via la carte Vitale, la feuille de soins électronique ou aura remis au patient la feuille de soins papier à transmettre à la caisse d’Assurance maladie. En revanche, le patient n’est pas obligé d’acheter le traitement en une seule fois et peut l’échelonner. Certaines mutuelles ou assurances complémentaires prennent également en charge le sevrage tabagique.

A compter du 1° juillet les 8 produits « niquitin clear » ne sont plus pris en charge.

Voici la liste des produits concernés

Publié dans Anti-Tabac | Pas de Commentaire »

Champix, nouveauté anti-tabac

Posté par pharmaciedeclavieres le 1 juillet 2008

Champix : un mode d’action inédit

En juillet 2006, trois études publiées dans le prestigieux journal de l’association médicale américaine rapportent des éléments très positifs concernant une nouvelle molécule : la varénicline. Des résultats qui ont permis la commercialisation de ce médicament sous le nom de Champix ®. Après avoir reçu une autorisation de mise sur le marché américain et européen, ce médicament est commercialisé en France depuis le 12 février 2007.
Possédant un mode d’action inédit, ce composé agit directement sur les mêmes récepteurs que la nicotine et se révèle ainsi capable d’inhiber la sensation de plaisir décrite par les fumeurs après la prise d’une cigarette. Une action capable d’augmenter le taux d’abstinence.

Deux fois plus efficace que le Zyban ®

Deux études ont été menées sur 2 000 personnes désirant arrêter de fumer. Un tiers d’entre elles bénéficiaient du nouveau médicament (1 mg deux fois par jour), un autre tiers du bupropion ou Zyban ® (150 mg deux fois par jour) et le dernier groupe un placebo (médicament inactif). Après l’administration du médicament pendant 12 semaines, le suivi du patient a duré une année complète afin de pouvoir mesurer les taux d’abstinence de chacun des groupes. A la fin des 12 semaines de traitement, ce taux fut globalement très positif avec 44 % d’abstinence pour la varénicline, 29,5 % pour le bupropion et 17,7 % pour le placebo. Mais 9 mois après l’arrêt du traitement, ces écarts tendent à diminuer avec 21,9 % d’abstinence pour la varénicline contre 16,1 % pour le bupropion et 9 % pour le placebo.
Une autre étude a suivi deux groupes de patients traités avec Champix ® l’un pendant 3 mois (+ 3 mois de placebo) à un groupe traité pendant six mois. Un an après le début de la prise en charge, l’abstinence tabagique était de 70,5 % chez les patients traités 6 mois, contre 49,6 % chez les patients traités 3 mois. Conclusion : un traitement plus long augmenterait les chances de succès.

Publié dans Anti-Tabac | Pas de Commentaire »

Comprimés, pastilles, inhaleur

Posté par pharmaciedeclavieres le 1 juillet 2008

- Les comprimés sublinguaux:

ils sont destinés à ceux désireux d’être actif dans l’arrêt du tabac de façon moins visible qu’avec une gomme à mastiquer.

Ils doivent être placés sous la langue, ils se délitent en 30 minutes. La nicotine libérée est absorbée par la muqueuse buccale et passe dans la circulation générale.

antitabac4.jpg 

- Les comprimés à sucer et pastilles:

les comprimés à sucer aromatisés à le menthe, se présentent sous 2 dosages 2 et 4mg. Ils sont appréciables pour leur discrétion. Ils se dissolvent dans la bouche en 20 à 30 minutes.

Les pastilles menthe ou réglisse-menthe permettent d’assurer une diffusion lente et continue de la nicotine. La posologie conseillée est de 8 à 12 pastilles par jour. Elles ne doivent être ni coquées ni avalées.

antitabac.jpg 

- les inhaleurs:

produit adapté aux personnes dont la dépendance à la nicotine s’accompagne d’une dépendance gestuelle. Il accueille une cartouche de nicotine à 10mg.

Le sujet prend 1 bouffée selon l’envie. A l’inverse de la cigarette, la nicotine n’est pas inhalée mais se dépose sur la muqueuse buccale. Une cartouche dure environ 20 minutes.

Publié dans Anti-Tabac | Pas de Commentaire »

Les patchs anti-tabac

Posté par pharmaciedeclavieres le 1 juillet 2008

- Les substituts nicotiniques sont aujourd’hui les produits les plus efficaces pour le sevrage tabagique. Ils multiplient par 2 les chances de succès.

Substituts les plus utilisés, les systèmes transdermiques (patchs) sont faciles d’utilisation, présentent peu d’effets secondaires et surtout facilitent l’observance.

- Les patchs délivrent en continu la nicotine, substance à l’origine de la dépendance de la cigarette, tout en permettant d’éviter les 4000 autres composants nocifs de la fumée. On parle de nicotine propre.

Le schéma d’arrêt par patchs se déroule en 3 phases d’environ un mois chacune: une phase initiale, stabilisation et sevrage.

Chaque phase correspond à un dosage précis établi au début du protocole à l’aide du test de Fagerström.

Vouloir aller trop vite est souvent synonyme d’échec.

- Le patch se présente sous la forme d’une matrice imprégnée de nicotine entourée d’un adhésif. Il se colle sur la peau tous les jours, dès le réveil.

Alterner les zones d’emplacement chaque jour pour prévenir les risques d’irritations.

- Une fois appliqué, le patch se garde jusqu’au coucher (patchs de 16h) ou jusqu’au lendemain matin ( patchs de 24h), en s’abstenant de fumer.

antitabac1.jpg

Publié dans Anti-Tabac | 2 Commentaires »

12
 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur