Flore vaginale: prévention d’abord!

Posté par pharmaciedeclavieres le 18 février 2012

Rares sont les femmes n’ayant jamais connu les désagréments d’une infection de leur zone intime. En effet, les affections gynécologiques sont très courantes et leur fréquence augmente progressivement avec l’âge.

Il suffit parfois d’un simple déséquilibre de la flore vulvo-vaginale pour entraîner la survenue de certains troubles ou infections gynécologiques. Ces derniers provoquent des démangeaisons, des irritations, des brûlures, des pertes, … Ces désagréments sont importants pour les femmes qui les subissent et qui s’en plaignent à juste titre.

Les Causes.

Les causes peuvent être liées à:

  • des facteurs mécaniques tels que les rapports sexuels fréquents, le changement de partenaire, l’utilisation de spermicides, le diaphragme …
  • des facteurs de risques iatrogènes tels que la prise d’antibiotiques, d’antiviraux, d’antifongiques …
  • une hygiène intime inadaptée: par exemple les douches vaginales.
  • mais aussi l’utilisation de tampons périodiques ainsi qu’une altération de l’état général: diabète, état d’immunodéficience …

Les conséquences.

Le déséquilibre des défenses naturelles vulvo-vaginales peut-entraîner la survenue de mycoses , vaginoses, cystites ou toutes autres infections gynécologiques, et ainsi provoquer des désagréments dont se plaignent les patientes, car ces symptômes sont fort désagréables.

Pour celles qui veulent se soigner efficacement, il esst difficile de trouver un produit vraiment adapté et complet. On vous conseille de privilégier surtout ceux qui apaisent rapidement les symptômes et agissent sur la cause tout en restaurant la flore vulvo-vaginale, avec un effet protecteur de l’écosystème cutané qui aide à renforcer les défenses naturelles.

2 Réponses à “Flore vaginale: prévention d’abord!”

  1. Justine dit :

    bonjour!
    petit témoignage de diabétique pour ces désagréments fréquents avec la pathologie et souvent passés sous silence par les spécialistes, j’ai trouvé une bonne prévention dans l’utilisation de crèmes hydratantes contenant notamment guimauve et/ou calendula. Utilisées régulièrement, elles sont un bon compléments à la flore naturelle et permettent de ne plus avoir de soucis de muqueuse asséchée ou irritée qui sont bien souvent à l’origine des infections et développement de mycoses. la marque Saugella a ma préférence mais la crème intime de Ménophytéa est une bonne alliée également.

    espérant avoir aidé avec ce petit billet :)

    et merci pour l’accueil, toujours aussi parfait!

Laisser un commentaire

 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur