L’anorexie, à prendre en charge au plus tôt

Posté par pharmaciedeclavieres le 14 juin 2011

En France, on évalue à 1% le nombre d’adolescents anorexiques, soit 40.000 ainsi que 30.000 adultes dont la maladie est devenue chronique. Les médecins sont mal préparés pour repérer et prendre en charge les ados souffrant de ce trouble du comportement alimentaire.

Signes évocateurs.

Il existe 3 principaux signes qui doivent vous alerter:

- Restrictions alimentaires: la jeune personne élimine féculents et graisses, n’a jamais faim, se dit écoeurée, se plaint de douleurs, surtout au ventre, boit énormément de boissons sans calorie, déserte souvent la table familiale, ou trie, coupe les aliments en petits morceaux, sélectionne, crache et mange très peu.

- Amaigrissement: la perte de poids peut atteindre 20 à 30% en quelques mois. L’anorexique se trouve toujours trop gros, globalement ou sur certaines parties du corps, et personne ne peut lui faire entendre raison.

- Absence de règles: c’est un signe très parlant, mais attention, les règles artificielles persistent sous contraception oestro-progestative et peuvent rassurer à tort.

Parents, si vous avez noté ces changements, n’espérez pas régler le problème seuls. Cherchez de l’aide auprès d’un pédopsychiatre ou d’un pédiatre. Plus vite on consulte, plus on a de chances d’éviter que les troubles s’installent et que l’organisme en pâtisse. Contrairement à ce que l’on croit, l’anorexie peut se guérir.

Laisser un commentaire

 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur