Allaitement ou biberon?

Posté par pharmaciedeclavieres le 11 décembre 2010

Pour bébé, le lait idéal est celui de sa mère, mais en cas d’impossibilité, ne culpabilisez pas, le biberon a aussi des avantages.

Malgré les progrès des laits artificiels, le lait maternel reste celui qui est le plus adapté aux besoins du nouveau-né. Il contient certains ingrédients qui n’existent pas dans le lait de vache et que les fabricants n’arrivent pas à synthétiser. Sa composition varie tout le temps pour s’adapter aux besoins changeants de bébé.

Un lait Parfait.

Les avantages du lait maternel sont très nombreux

  • Il est naturellement sain.
  • Il se digère mieux car conçu pour le système digestif sensible et en contant développement de bébé.
  • Il irrite moins les fesses
  • Il protège des allergies: les bébés nourris au sein ne sont presque jamais allergiques au lait maternel. I diminue aussi le risque d’asthme et d’eczéma plus tard.
  • Il limite les infections: les bébés absorbent des anticorps maternels qui renforcent leur immunité.
  • Il régule le poids: la teneur en calories de ce lait est plus riche en fin de tétée qu’au début pour que l’enfant se sente rassasié.
  • Il est bon pour la bouche et les dents: la tétine la plus ergonomique ne peut pas procurer au bébé la même stimulation des mâchoires, des gencives, des dents, du palais et de la langue que le mamelon. Les enfants nourris au sein ont moins de caries.

Que des avantages.

L’allaitement a aussi des avantages pour les parents. C’est pratique parce que le lait est disponible à toute heure du jour et de la nuit, aseptique et à température constante. Pas de boîtes à acheter ni à transporter, de biberons  à nettoyer et à remplir, de poudres à diluer et à réchauffer.

On le sait moins, mais nourrir au sein aide aussi l’utérus à se rétracter pour retrouver sa taille d’avant la grossesse, le corps à perdre plus rapidement les kilos pris (en brûlant environ 500 calories supplémentaires par jour) et diminue aussi le risque de cancers du sein, de l’utérus et des ovaires.

Quand allaiter est impossible.

Toutes les femmes ne peuvent pas allaiter, notamment pour cause de maladie grave, d’infection sérieuse, de maigreur extrême ou de prise régulière de médicaments passant dans le lait et potentiellement dangereux pour l’enfant. Bien entendu, l’usage de drogues ou d’alcool est une contre indication.

Certaines femmes décident de ne pas allaiter, parfois pour des raisons professionnelles, mais le plus souvent pour de mauvaises raisons. Beaucoup croient encore que l’allaitement abîme la poitrine. En fait, c’est la grossesse elle-même qui modifie la forme ou la taille des seins, car la poitrine se prépare à la lactation.

D’autres femmes s’arrêtent pour cause de crevasses ou de douleurs aux mamelons ou aux seins. En France, les femmes allaitent finalement assez peu ou bien s’arrêtent rapidement, souvent avant la reprise du travail.

Lait maternisé.

Nourrir au biberon a aussi des avantages. Les parents ne sont pas « enchaînés » jour et nuit à leur bébé.

  • La mère peut commencer à faire un régime pour perdre ses kilos en excès 6 semaines après l’accouchement.
  • Elle peut aussi manger et boire ce qu’elle veut.
  • Le père peut donner le biberon et ainsi se sentir plus concerné.
  • Le bébé est rassasié plus longtemps et vous savez exactement ce qu’il a bu.

Aujourd’hui, les laits industriels se rapprochent de plus en plus du lait maternel et sont très règlementés. Préférez cependant ceux qui sont vendus en pharmacie et suivez bien les conseils du médecin et de votre pharmacien.

Laisser un commentaire

 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur