Colique néphrétique, une urgence!

Posté par pharmaciedeclavieres le 10 novembre 2010

C’est l’urgence urologique la plus fréquente et la plus douloureuse. C’est surtout le symptôme révélateur d’une maladie sous-jacente à investiguer pour mieux la traiter ensuite et éviter les complications.

La colique néphrétique est due à l’obstruction brutale des voies urinaires hautes (du rein à la vessie) par un ou plusieurs calculs. Si, le plus souvent, il est évacué spontanément, une consultation médicale urgente s’impose.

Il ne s’agit pas d’une maladie, mais le symptôme douloureux d’une propension sous-jacente à fabriquer des calculs. Plusieurs mécanismes en causes:

  • malformations
  • maladies rénales
  • maladies endocriniennes
  • maladies métaboliques
  • erreurs alimentaires

L’interrogatoire retrouve souvent des éléments déclenchants: longs voyages, chaleur, diminution inhabituelle des apports hydriques …

Principale caractéristique de la colique néphrétique: sa violence et son intensité comparables aux douleurs d’un accouchement. La douleur débute dans la fosse lombaire et descend au bas-ventre: possibles nausées, vomissements, brûlures urinaires … L’urgence est de calmer la douleur et le recours aux morphiniques n’est pas exclu.

Puis, il faut confirmer le diagnistic et éliminer les complications. Echographie et scanner sont ici d’une aide précieuse. Les examens biologiques, sanguins et urinaires sont réalisés pour vérifier l’absence d’infection et le bon fonctionnement du rein.

Enfin, un bilan à distance est indispensable pour comprendre les raisons de la crise et empêcher sa récidive.

Laisser un commentaire

 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur