Les plantes, « B »

Posté par pharmaciedeclavieres le 5 mars 2009

BACOPA

  • Bacopa monniera

  • Partie utilisée: parties aériennes

En Inde elle porte le nom de Brahmi et jouit d’une grande réputation comme stimulant des fonctions mentales. Le Bacopa fait partie de la pharmacopée indoue depuis près de 5.000 ans. Il est commun dans les marais et lieux humides des régions tropicales, le long des cours d’eau et des canaux. C’est une petite plante vivace, rampante, très ramifiée, glabre et charnue.

Le bacopa trouve des applications dans le traitement des enfants hyperactifs, souffrant de troubles de l’attention. Pour les adultes, il améliore la vitesse de traitement de l’information et la capacité d’apprentissage et la mémoire. C’est la plante idéale pour les examens.

*

*

BALLOTE

  • Ballota nigra

  • Partie utilisée: sommité fleurie

La ballote est une plante herbacée vivace aux fleurs pourpres, d’odeur forte et très commune en France et en Europe. Son utilisation remonte à l’Antiquité.

Elle possède des propriétés anxiolytiques et antidépressives mises à profit en cas de nervosité, d’anxiété, d’angoisse et de troubles nerveux. Elle est aussi reconnue pour ses propriétés sédatives, pour favoriser l’endormissement chez les anxieux. Antispasmodique puissant, la ballote est utilisée pour calmer les quintes de toux mais aussi pour lutter contre les spasmes digestifs douloureux.

*

*

BAMBOU

  • Bambusa arundinacea

  • Partie utilisée: tige

L’extraordinaire famille des bambous compte plus de 1.300 espèces. On peut en admirer un grand nombre en visitant la Bambouseraie d’Anduze (Gard). Le bambou épineux se distingue par une teneur en matières minérales très importante (silice).

La silice participe à la solidité de la trame osseuse. L’apport minéral a également pour effet d’augmenter la résistance du tissu conjonctif aidant à prévenir la dégénérescence du cartilage, caractéristique de l’arthrose.

*

*

BARDANE

  • Arctium lappa
  • partie utilisée: racine

La Bardane, une dépurative très inventive.

Copiée par l’homme.

Au printemps, la Bardane se garnit de capitules floraux: les « gratterons ». Chacune des bractées est munie d’un crochet qui se fixe aux toisons et aux vêtements. Une fois mûrs, les gratterons sont transportés par l’animal ou l’homme. Les graines de la Bardane sont donc disséminées au bord des chemins. Ce système inventif a donné l’idée des bandes auto-agrippantes de nos chaussures.

Récolté au printemps.

La plante, de haute taille, possède une racine volumineuse (s’enfonce jusqu’à 1m dans le sol), très appréciée comme légume en Asie. Pour l’usage médicinal, on la prélève avant l’éclosion des fleurs. Les nombreux composés qu’elle renferme (insuline, mucilages, …) sont à l’origine d’intéressantes propriétés anti-inflammatoires et anti-microbiennes.

Plante bisannuelle, floraison juillet-août, feuilles velues, fleurs portent des « crochets » qui s’accrochent aux vêtements. On la trouve près des maisons. Les racines s’utilisent comme les salsifis et les feuilles comme les épinards.

Pour faire peau nette.

Jouet végétal pendant l’enfance, la Bardane se révèle remède précieux à l’adolescence. C’est la plante désignée des problèmes liés à l’excès de sébum: peau grasse, rougeurs, boutons d’acné … On conseille la prise conjointe d’extrait de Pensée Sauvage, afin de renforcer l’activité dépurative en anti-séborrhéique.

*

*

BIGARADIER

  • Citrus aurantium

  • Partie utilisée: écorce du fruit

Petit arbre originaire d’Indochinen l’oranger amer, ou Bigaradier, est cultivé dans tout le bassin méditerranéen. Les feuilles sont consommées en infusions digestives, les zestes utilisés en liquoristerie. Les fleurs au parfum intense constituent la base de l’eau de fleur d’oranger. Le fruit, de saveur très amère, donne une confiture appréciée.

L’écorce de l’Orange amère renferme, outre des huiles essentielles, des amines adrénergiques, dont certaines ont pour effet d’augmenter la thermogénèse. Ces composants sont utilisés dans le but d’activer la combustion des réserves graisseuses de l’organisme.

*

*

BLE, huile de germe

  • Triticum sativum

  • Partie utilisée: huile extraite du germe

Le blé est une céréale d’une prodigieuse ancienneté, cultivé depuis plus de 8.000 ans en Mésopotamie. C’est une des bases de l’alimentation et représente un potentiel unique en santé.

Le germe de blé constitue la partie « vivante » de la graine et renferme tous les constituants. L’huile qui en est extraite a une forte teneur en acides gras essentiels. Ses constituants ont une action bénéfique sur l’athérosclérose en évitant les dépôts de cholestérol et de graisses sur les parois des artères. Présence de Vitamine E, antioxydant.

*

*

BOLDO

  • Peumus boldus Molina

  • Partie utilisée: feuille

Au Chili, le Boldo est une plante providentielle: on mange ses amandes en dessert et ses feuilles comme condiment, on utilise l’écorce en tannerie et le bois pour faire du charbon.

Plusieurs études ont mis en évidence son pouvoir hépatoprotecteur. Son principe actif présent dans la feuille est un alcaloïde aux propriétés cholagogues et cholérétiques, favorisant la sécrétion et l’évacuation de la bile. Le boldo est recommandé pour une meilleure digestion des aliments, et pour l’accélération du transit.

*

*

BOURRACHE

  • Borago officinalis
  • Partie utilisée: graine

La Bourrache est originaire de Syrie, c’est une plante annuelle, sa floraison se fait d’avril à septembre. C’est une plante à tige épaisse, cylindrique, creuse. Ses feuilles sont alternes, hérissées de poils.

A partir de ses graines, on extrait une huile très riche en acides gras insaturés participant à la constitution des membranes cellulaires pour prévenir le dessèchement de l’épiderme.

L’huile de Bourrache est utilisée pour prévenir la formation des rides et pour permettre à la peau de retrouver souplesse et tonus. Elle se révèle d’un grand intérêt pour lutter contre les vergetures.

*

*

BROCOLI

  • Brassica oleracera
  • Partie utilisée: inflorescence

Variété de chou originaure des bords de la méditerranée, le brocoli fut très tôt adopté comme la plante alimentaire en Italie. Son nom vient de l’italien « broccolo » qui veut dire « petite pousse ». Il fut introduit en France par Catherine de Médicis.

Il est reconnu pour son action régulatrice sur les acidités de l’estomac. Très riche en antioxydants, il contient des dérivés soufrés dont l’activité bactériostatique a été démontrée sur le germe responsable des ulcères de l’estomac.

*

*

BRUYERE

  • Erica cinerea
  • Partie utilisée: fleur

Typique des paysages de landes ou des cévennes, les bruyères composent de somptueux tapis. Dans le langage symbolique, la fleur de bruyère évoque « la rêverie solitaire ».

Connues de tous temps, les propriétés de la bruyère se vérifient à la lumière des connaissances actuelles. Dotée d’un fort pouvoir diurétique, la Bruyère favorise l’élimination des urines chargées de toxines, d’où son utilité lors des inflammations aiguës bénignes de l’appareil urinaire.

*

*

BUSSEROLE

  • Arctostaphylos uva-ursi

  • Partie utilisée: feuille

Commune dans les montagnes d’Europe, la Busserole est un arbrisseau toujours vert, dont les baies écarlates passent pour attirer les ours, d’où son nom latin uva ursi, raisin d’ours.

Sa feuille est riche en arbutoside, qui se transforme en hydroquinone, efficace contre les germes infectieux. Son action bien ciblée contribue ainsi à assainir les voies urinaires.

*

*

Laisser un commentaire

 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur