Oh! les beaux champignons blancs!

Posté par pharmaciedeclavieres le 10 février 2009

Ni le changement de couleur de la chair, ni les différences dans les odeurs ne sont assez sûrs. Avant toute chose, il faut observer la couleur des lamelles et la base du pied. La conjonction de lamelles blanches et d’une volve doit être perçue comme une menace de mort.

COMESTIBLE:

Psalliote à pied bulbeux (Agaricus abruptibulbus) psalliotepiedbulbeux.jpg

TOXIQUE:

Psalliote jaunissante (Agaricus xanthoderma) psalliotejaunissante.jpg

MORTEL:

Amanite vireuse (Amanira virosa) amanitevireuse.jpg

Amanite printanière (Amanita verna) printaniere2.jpg

- Le chapeau:

  • La cuticule des 2 psalliote se tache de jaune d’or au toucher.
  • Le chapeau de l’amanite vireuse est soyeux, et lisse un peu penché pour celui de l’amanite printanière.

- Les lamelles:

  • Les lamelles des amanites sont blanches tandis que celles des psalliotes sont roses sur les jeunes puis brun-pourpre sur les adultes.

- Le pied:

  • les amanites: pelucheux et la base très bulbeuse avec volve membraneuse (vireuse) et non pelucheux et la base du pied bulbeuse avec volve membraneuse (printanière)
  • les psalliotes: base du pied aplatie, molle pour le comestible, tandis que celle de la jaunissante est peu bulbeuse et ferme.

La Chair:

  • peu changeante à la coupure (psalliote pied bulbeux)
  • jaune intense à la coupe (psalliote jaunissante)

- L’odeur:

  • odeur et saveur anisées pour la psalliote à pied bulbeux
  • odeur de phénol ou d’encre pour la jaunissante

Photos:

  • saisons-vives.com
  • tachenon.com
  • mycorance.free.fr

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...
| Son Corps à Coeur